Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la débandade

Publié le par dame du lac oc

vestiges d'une lubie

vestiges d'une lubie

 

La débandade c'est l'action de se disperser en désordre.

On pourrait dire aussi la déroute qui est la fuite en désordre d'une troupe vaincue.

C'est encore pour les plus pessimistes un échec complet.

Tout compte fait c'est une dispersion en discorde qui ne résiste pas au tourbillon ( Mouvement rapide de personnes ou de choses).

 

 

                                           

Pour s'amuser un peu voici une conjugaison singulière:

 

Je suis parti

en catimini

Tu es parti

bien après moi

Il est parti

comme un voleur

Nous sommes partis

en enfilade

Vous êtes partis

bien avant nous

Elles font partie

du tourbillon

ÂME DU LAC OC

 

 

DIVERTISSEMENT :

 

La Tour à la mauvaise réputation

 

La tour de Pise part en vrille

La tour de Pise penche toujours 

Et toujours du sale côté :

C'est un mauvais penchant.

ÂME DU LAC OC

 

 

Synonyme : la dégringolade

Chanson : "La mauvaise réputation" de Georges Brassens

 

Au fil des mots:

VESTIGES : Traces, ruines

ÂME DU LAC OC

la débandade

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

la grammaire en fête

Publié le par dame du lac oc

la grammaire en fête

 

Comme la fête de la musique il y a aussi la fête de la grammaire.

Mais le jour n'est pas fixé.

C'est la raison pour laquelle on la fête tous les jours.

Pour les plus férus, le Père Castor a laissé sur sa table de chevet un livre d'Andrée Chedid et Bruno Gilbert.

Tout le monde passe au fil des pages :

L'article

L'adjectif

L'adverbe

Le verbe en tyran

Le sujet en révolte

Le nom propre

Le nom commun

Le pluriel

Le singulier

La préposition

La conjonction

L'euphémisme

L'onomatopée

Le masculin-Féminin ( comme ça, pas de jaloux)

Les guillemets

Les parenthèses

L'apostrophe en louange et non en lange

La virgule qui se pavane

Le point en apothéose

L'accent pour éloge et parfois grave pour un problème

Et le dernier qui triomphe : l'interrogation

ÂME DU LAC OC

 

AU FIL DES MOTS : 

ELOGE : Louange

ÂME DU LAC OC

la grammaire en fête

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

tempête d'accents circonflexes

Publié le par dame du lac oc

tempête d'accents circonflexes

 

L'accent circonflexe est un signe placé sur certaines voyelles longues ou comme signe distinctif.

Le chapeau est de circonstance.

L'accent circonflexe est apparu le plus tard dans la langue française.

L'Académie française fixa les règles de l'orthographe au XVII siècle.

L'accent circonflexe est souvent le témoignage d'un son disparu :

S dans hôpital  ou épître

E dans indûment

L' accent circonflexe peut faciliter la distinction de mots très voisins:

dû       / du

nôtre / notre

L' accent circonflexe sert aussi dans la conjugaison

L'accent circonflexe ne se met pas nécessairement sur tous les mots d'une même famille :

diplôme / diplomatie

suprême / suprématie

Enfin, l'accent circonflexe se trouve sur la terminaison des mots en âtre comme 

opiniâtre

pâtre

théâtre

verdâtre

ÂME DU LAC OC

 

 

LISTE à compléter  : 

Abîme  : Gouffre insondable

Abîmer , s' abîmer

Acariâtre

Âcre

Affût

Âge,âgé

Aîné

Albâtre

Alêne

Allô

 

Âme :  Venus d'en-haut. Ciel!

            Partie d'en-bas : corps perdu!

            Revenu des nues.

                                            ÂME DU LAC OC

 

 

Ancêtre

Âne se mit à braire (hi han)

Âneries

Août

Apôtre

Apparaître

Apprêt

Apprêter

Âpre

Âpreté

Arête

Arôme    : émanation agréable

Arrêt

Arrêter

Arrêtoir  : non masculin - Technologie -

                Butée empêchant un mécanisme d'aller                   plus loin

Assidûment

Âtre

Aumône

Aussitôt

Bâbord

Bâillement

Bâilleuse

Bâillonner

Baptême

Bât

Bâtiment

Bâton

Bêche

Bélître

Benêt

Bête

Bêtement

Bêtise

Bientôt

Blâme

Blâmer

Blanchâtre

Boîte

Brûler, Brûlure

Bûche

Câble

Câpre

Carême

Chaîne

Châle

Champêtre

Châssis

Châtain

Château

Châtié

Chêne

Chômage, Chômer, Chômeur

Cloître

Clôture

Clôturer

Cône

Conquête

Continûment

Côte, Côte à côte

Côté

Côtoyer

Contrôle

Coût

Coûteuse, Coûter

Crâne

Croûte

Crûment

Débâcle

Déboîter

Dégât

Dégoût

Dépêche

Dépêcher

Dépôt

Détrôner

Dîme

Dîner

Diplôme

Disparaître

Dôme

Drôle

Dûment

Embêtant

Emmêler

Empêche , n'empêche, empêcher

Enchaînement

Enchaîner

Enchevêtrement

Enjôleur

Enquête

Enrôler

Entraîneur

Entrebaîllé

Entrepôt

Envoûté

Epître

Être

Evêché

Extrême

Fâcheux

Faîte

Fantôme

Fêlé

Fêlure

Fenêtre

Fête

Flâner

Flânerie

Flûte

Folâtre             Qui aime bien jouer gaiement, faire                         des plaisanteries

Forêt

                       ( pour mon papa; Maurice Carême)

 

Fraîche, Fraîcheur

Fraîchement

Frêle

Frêne

Frôler

Gâche

Gâcher

Gâchette

Gâchis

Gâteau

Gâte-sauce

         Les gâte-sauces sont aussi mauvais cuisiniers

Gêne

Genêt

Geôle

Geôlier

Gîte

Gîter

Goulûment

Goût

Goûter

Grâce, Grâces ( faire des grâces par des garces)

Grêle

Grisâtre

Guêpe      : insecte rayé à taille fine

Hâloir

Hâte

Hâter

Hêtre

Honnête

Hôpital

Hôte

Hôtel

Huître

Icône

Île

Îlot

Incontrôlable

Infâme

Intérêt

Jaunâtre

Jeûne

Joûte

Lâche

Lâcher

Mâche

Mâchefer

Mâchouillant

Maître

Maîtrise

Mâle

Malhonnête

Marâtre

Mât

Mâtin , Mâtine

Mêlé

Même

Môle

Monôme

Moût

Mulâtre

Mûre

Noroît

Pâle

Pâmoison

Paraître

Pâtir

Pâtisserie

Pâtissier

Pâton

Pâtre       : il garde le bétail

Pâture

Pêcher, Pêche

Piqûre

Plaît

Plutôt

Pôle

Presqu' île

Prêt

Prête

Prêtre

Prêter

Prêtre

Puîné

Pylône

Quête, Quêter

Rafraîchir

Rafraîchissant

Ragoût

Râle

Râler

Râleur

Râper

Râteau

Râtelier

Rebâtir

Rêche

Reître

Relâche

Relâcher

Renâcler

Repaître

Repêcher

Rêve

Revêche

Revêtir

Rêveur

Rôder

Rôdeur

Rôle

Rôti

Rougeâtre

Salpêtre

Sang-mêlé

Saumâtre

Sitôt

Soûl

Soûler

Sûr

Surcroît

Sûrement

Symptôme

Tâche

Tâtons

Tête, Têtu

Théâtre

Tôle

Tôt

Traîne

Traîner

Traître

Trêve

Verdâtre

Vêtement

Vêtu

Vôtre

Voûte

ÂME DU LAC OC

 

 

AU FIL DES MOTS :

 

ARÊTE : Os de poisson 

ÂME DU LAC OC 

tempête d'accents circonflexes

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

Roro, c'était un bon copain

Publié le par dame du lac oc

Roro, c'était un bon copain

 

 

Comme

C'était un bon copain

J'ai tant rêve de toi

Les quatre sans cou

Le paysage

La girafe

La sauterelle

La fourmi

Le pélican

La sardine

Notre paire quiète,ô yeux!

Un jour qu'il faisait nuit

Robert DESNOS ( 1900-1945) 

 

 

Membre d'un réseau de Résistance, Roro DESNOS est arrêté par la Gestapo puis déporté en 1944.

Il meurt d'épuisement au camp de Térézin, en Tchécoslovaquie, peu après l'arrivée des forces alliées.

Petit parisien à l'imagination fertile, Roro commence dès l'âge de six ou sept ans, à peindre, écrire et consigner ses rêves.

Avec ELUARD ,  SOUPAULT et CREVEL,   Roro participe aux expériences surréalistes qui explorent le sommeil hypnotique et cultivent l'invention verbale.

ÂME DU LAC OC

 

                                               

 

                LA SARDINE

Une sardine de Royan

Nageait dans l'eau de la Gironde

Le ciel est grand, la terre est ronde,

J'irai me baigner à Royan,

  Avec la sardine,

 Avec la Gironde,

  Vive la marine !

Et salut au monde !

  Robert DESNOS

 

 

 

Dis, poète, un poème :

 

              J'ai tant rêvé de toi

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.

Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère?

J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués, en étreignant ton ombre, à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas au contour de ton corps,peut-être.

Et que, devant l'apparence réelle de ce qui me hante et me gouverne depuis des jours et des années, je deviendrais une ombre sans doute.

Ô balances sentimentales.

J'ai tant rêvé de toi qu'il n'est plus temps sans doute que je m'éveille. Je dors debout, le corps exposé à toutes les apparences de la vie et de l'amour et toi, la seule qui compte aujourd'hui pour moi, je pourrais moins toucher ton front et tes lèvres que les premières lèvres et le premier front venus.

J'ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,couché avec ton fantôme qu'il ne me reste plus peut-être, et pourtant, qu'à être fantôme parmi les fantômes et plus ombre cent fois que l'ombre qui se promène et se promènera allégrement  sur le cadran solaire de ta vie.

                     Robert DESNOS

 

 

                                                        

 

 

Humour, Absurde et Nonsense  ; Expressions toutes faites

 

                C'était un bon copain

Il avait le cœur sur la main

Et la cervelle dans la lune

C'était un bon copain

 

Il avait l'estomac dans les talons

Et les yeux dans nos yeux

C'était un triste copain

 

Il avait la tête à l'envers

Et le feu là où vous pensez

Mais non quoi il avait le feu au derrière

C'était un drôle de copain

 

Quand il prenait ses jambes à son cou

il mettait son nez partout

C'était un charmant copain

 

Il avait une dent contre Etienne

A la tienne Etienne à la tienne mon vieux

C'était un amour de copain

 

Il n'avait pas sa langue dans sa poche

ni la main dans la poche du voisin

Il ne pleurait jamais dans mon gilet

C'était un copain

C'était un bon copain

    Robert DESNOS

 

 

Un petit dernier pour finir :

                               

                                     CONTACT

Tchin-tchin

se cogne partout.

Santé !

A la tienne !

Tchin-tchin

tombe par terre.

 

On relève le ver.

Santé !

C'est son anniversaire.

   Olivier DOUZOU  Anouk RICARD

 

 

 

                                                            

 

Mots  comportant un  trait d'union

 

chef-d'oeuvre

coffre-fort

contre-chant

contre-courant

contre-performance

contre-pied

contre-poil

contre-valeur

contre-voie

Croix-Rouge

cow-boy

de-ci, de-là

donnez-nous-en

eau-de-vie

entre-tisser

état-major

ex-voto

Folies-Bergère

halte-là !

haut-commissaire

hors-d'oeuvre

là-bas

là-dessus

là-haut

lèche-vitrine

main-d'oeuvre

main-forte

maître-chien

non-violence

par-dessus

petits-beurre

porte-monnaie

porte-voix

procès-verbal

quasi-totalité

quasi-unanimité

rez-de-chaussée

sur-le-champ (immédiatement)

tire-ligne

tourne-disque

tourne-pierre

tourne-vent

vis-à-vis

ÂME DU LAC OC

 

 

Au fil des mots 

 

Douze poèmes de Robert DESNOS à découvrir ou à redécouvrir

 

 

DOCUMENTATION :

Anthologie de la poésie française du XXe siècle

Promenade de Quentin Blake au pays de la poésie française

Poèmes de terre    Olivier Douzou    Anouk  Ricard

Cent récitations de notre enfance

Poètes Qui êtes-vous? Pierre Ducrozet / Zaü

Robert DESNOS un poète - Folio junior-

ÂME DU LAC OC

Roro, c'était un bon copain

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

printemps des poètes Afrique (s)

Publié le par dame du lac oc

printemps des poètes Afrique (s)

 

 

Le thème cette année du 19ème  printemps des poètes est : Afrique(s) en poésie.

Quatorze poèmes pour se plonger dans l'univers de ce grand continent.

 

L'Harmattan                                          de      Nimrod

Nuit                                                       de      Agostinho Neto

Je ne sais sur quelle mappemonde...   de     Alain Mabanckou

Jardin de France                                   de    Léopold Sédar Senghor

                               Calme jardin,

                               Grave jardin,

                               Jardin aux yeux baissés au soir

                              Pour la nuit,

                              Peines et rumeurs,

                              Toutes les angoisses bruissantes de la Ville

                              Arrivent jusqu'à moi, glissant sur les toits lisses,

                             Arrivent à la fenêtre

                             Penchée, tamisées par feuilles menues et tendres et pensives.

 

                             Mains blanches,

                             Gestes délicats,

                             Gestes apaisants

                            Mais l'appel du tam-tam

                            Bondissant

                                              Par monts 

                                                               Et

                                                                    Continents,

 

                            Qui l'apaisera, mon cœur,

                            A l'appel du tam-tam 

                                               Bondissant,

                                                                Véhément,

                                                                               Lancinant ?

                                                                         Léopold Sédar Senghor

 

 

Tu oublieras                                          de    Chenjerai Hove

Qui es-tu?                                             de    Francis Bebey

Souffles                                                de    Birago Diop

Nous ....                                               de    Noël X. Ebony

Parce que ces enfants étaient noirs    de    Paul Dakeyo

En détention                                        de    Chris Van Wyk

Apologie [NKOMATI 1]                        de     Wole Soyinka

L'même, L'même                                de     Sipho Sepamla

Les pieds que je vois....                      de      Niyi Osundare

Il faudra....                                          de      Véronique Tadjo

Les mots me charment                      de       Sony Labou Tansi

 

ÂME DU LAC OC

 

                                                    

 

Quatre poèmes pour suivre la poésie de l'exil :

 

Porte dorée                                           de   Léopold Sédar    Senghor

L'Exilé                                                   de    Assia                   Djebar

Le spleen de Casablanca                     de    Abdellatif             Laâbi

Esquisse d'un tableau réaliste              de    Maxime               N'Debeka

 

ÂME DU LAC OC

 

 

                                                           

                              AFRIQUE (S)

Afrique noire

Afrique blanche

Afrique

Afriques

 

Afrique verte

Afrique jaune

Afrique

Afriques

 

Afrique rouge

Afrique bleue

Afrique

Afriques

 

ÂME DU LAC OC

 

                                                 

 

                      BAMBOULA

 

Ebène

Mouchoirs

Bamboula

Afriques

 

Jungle

Soleil

Bamboula

Afriques

 

Sang

Mer

Bamboula

Afriques

 

ÂME DU LAC OC

 

 

                                                    

 

DOCUMENTATION

La poésie africaine poèmes choisis par Bernard Magnier, images de Franck K. Lundangi

Poètes en exil        poèmes choisis par Camille Meyer,     images de Carole Henaff 

Poètes négro-africains francophones                 regards sur les lettres (pemf)

 

 

AU FIL DES MOTS :

ÉBÈNE : Bois noir exotique

ÂME DU LAC OC

printemps des poètes Afrique (s)

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

bestiaire pisci

Publié le par dame du lac oc

bestiaire pisci

 

Recueil de poissons d'eau douce et de mer

 

 

Une fable de La Fontaine pour commencer :

 

              Le petit poisson et le pêcheur

 

Petit poisson deviendra grand,

Pourvu que Dieu lui prête vie.

Mais le lâcher en attendant,

Je tiens pour moi que c'est folie ;

Car de rattraper il n'est pas trop certain.

Un carpeau qui n'était encore que fretin

Fut pris par un pêcheur au bord de la rivière.

"Tout fait nombre, dit l'homme, en voyant son butin ;

Voilà commencement de chère et de festin ;

    Mettons-le en notre gibecière."

Le pauvre carpillon lui dit en sa manière :

"Que ferez-vous de moi? je ne saurais fournir

Au plus qu'une demi-bouchée.

Laissez-moi carpe devenir :

Je serai par vous repêchée.

Quelque gros partisan m'achètera bien cher,

Au lieu qu'il vous en faut chercher

Peut-être encor cent de ma taille

Pour faire un plat. Quel plat? croyez-moi : rien qui vaille.

-Rien qui vaille? Eh bien, soit, repartit le pêcheur ;

Poisson, mon bel ami, qui faites le prêcheur,

Vous irez dans la poêle ; et vous avez beau dire,

Dès ce soir on vous fera frire."

 

Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l'auras,

L'un est sûr, l'autre ne l'est pas.

 

                                         Jean De La Fontaine

 

 

 

AIGLEFIN ou EGLEFIN : voisin de la morue qui,                                             fumé, fournit le haddock 

                                         on dit les deux mon                                                                          capitaine!

 

BALAOU  : Un bel balaou

               ne suffit pas ; mettez donc

               vingt bels balaous

                                                    ÂME DU LAC OC

 

 

 

BALEINE : mammifère marin 

                  et aussi

                  lamelle flexible de métal

 

                                             LES BALEINES

                  Du temps qu'on allait encore aux                                                       baleines, si loin qu'ça

              faisait, mat'lot, pleurer nos belles, y avait                                                       sur chaque route

             un Jésus en croix, y avait des marquis                                                      couverts de dentelles,

            y avait la Sainte-Vierge et y avait le Roi !

 

                 Du temps qu'on allait encore aux                                                         baleines, si loin qu'ça

            faisait , mat'lot, pleurer nos belles, y avait                                                           des marins qui

            avaient  la foi, et des grands seigneurs qui                                                             crachaient sur

          elle, y avait la Sainte-Vierge et y avait le Roi !

                 Eh bien, à présent, tout le monde est                                         content ! ....Y a plus d'grands

           seigneurs ni d'Jésus qui tiennent, y a la                                                            république et y a

          l'président, et y a plus d'baleines !

                                                              Paul Fort

 

 

 

BELOUGA             : Baleine blanche

 

BONITE               :  Petit thon

                               qui a le bon ton

                               d'arriver au menton

                               de Monsieur Thon

                                         ÂME DU LAC OC

 

 

 

COLIN ou MERLU : merluche plutôt

 

CHATROU ( chatou)  ou PIEUVRE : Poulpe des                                         20 000 lieues sous les mers

 

CHIRURGIEN : poisson s spécial

 

COULIROU ou CHINCHARD : même bitin ; même                                                                     bagaille

 

DAURADE ou DORADE : sur un ras d'eau

 

DIODON   : porc-épic, bouffi

 

EPAULARD     : Autre nom de l'Orque

 

ESTURGEON : "A un souper un glouton" Jean de                                                               La Fontaine

 

ETOILE  :  En haut ou en bas l'étoile carapate                           toujours vers les profondeurs abyssales.

 

FLET   : " raie" nom masculin

                       Poisson plat comestible vivant dans les estuaires

 

GOUJON : nom masculin

                   Poisson d'eau douce

 

GOURAMI A GROSSES LEVRES : Poisson                                         d'ornement originaire de Birmanie

 

HARENG : saur

                           Il était un grand mur blanc - nu, nu, nu,

                          Contre le mur une échelle - haute, haute, haute,

                            Et, par terre, un hareng saur -sec, sec, sec.

 

                       Il vient, tenant dans ses mains -sales, sales, sales,

               Un marteau lourd, un grand clou - pointu, pointu, pointu,

                              Un peloton de ficelle - gros,

gros, gros.

 

                             Alors il monte à l'échelle - haute, haute, haute,

                                 Et plante ce clou pointu - toc, toc,toc,

                     Tout en haut du grand mur blanc - nu, nu, nu.

 

                        Il laisse aller le marteau - qui tombe, qui tombe, qui tombe,

                          Attache au clou la ficelle - longue, longue, longue,

                              Et, au bout, le hareng saur - sec, sec, sec.

 

                              Il redescend de l'échelle - haute, haute, haute,

                          L'emporte avec le marteau - lourd, lourd, lourd,

                                Et puis, il s'en va ailleurs - loin, loin, loin.

 

                                Et, depuis, le hareng saur - sec, sec, sec,

                              Au bout de cette ficelle - longue, longue, longue,

                       Très lentement se balance - toujours, toujours,  toujours.

 

                        J'ai composé cette histoire - simple, simple, simple,

                   Pour mettre en fureur les gens - graves, graves, graves,

                                Et amuser les enfants - petits, petits, petits.

 

                                                          Charles Cros 

"Le coffret de santal"

 

 

Jusqu'au XVIIIe siècle, seuls les harengs étaient "en vrac" ! Car son étymologie néerlandaise "wrac" ou "wraec" signifiait alors mauvais, mal salé.

Le terme s'appliquait au rebut des harengs qui gisaient, sans être rangés en tonneaux, à même la cale des navires.

 

 

LANGOUSTE : Homard sans pince

 

Mégalodon : Espèce de requin géant                                                                        préhistorique

 

MERLAN : lan mer

                 an l re m ( une aile de raie j'aime)

 

MÉROU : 

 

MORUE :

 

MURÈNE :

 

PAGEL ou PAGEOT : nom masculin ( le pageot est                                                                 aussi le lit)

                                  Poisson de mer proche de la                                                                      daurade

 

PAGRE         : nom masculin

                      Poisson voisin de la daurade

 

PÉTREL  : Palmipède marin

 

PIRANHA  : Carnivore d'eau douce

 

POISSON ROUGE : surtout en bocal comme le                                       poisson rouge de MATISSE

 

RAIE                      : Poisson plat

 

RASCASSE -  CRAPAUD DE MER : Poisson à tête                                          épineuse et son autre nom

 

SARDINES : en banc, en senne, en boîte, à l'huile                       et toujours au pluriel, serré serré

                        La sardine de Robert DESNOS est                           l'exception au singulier, seule seule

                        " Sardines à l'huile" par Georges                                                                          Fourest

 

TANCHE : nom féminin 

                 Poisson d'eau douce à chair estimée, de                  la famille de cyprinidés

TORTUE  :  Sa carapace est  un organe dur.

 

YAYA  : petit vivant dans les eaux chaudes

 

ZÉE  : Poisson des mers tempérées de la famille des            zéidés vivant à proximité des côtes sur                     les fonds rocheux, au corps haut et comprimé

ÂME  DU LAC OC 

 

 

 

Mer agitée

Les éléments se déchaînent

Le sable s'emmêle

                 Hanako Kimura

 

 

                                

           

 

       LES ANIMAUX DE LA MER :

 

Le crabe

Le dauphin

L'étoile de mer qui brille sous la mer

L' hippocampe

Le poisson-chat

Le poisson-clown

Le poisson-lune

La raie

Le requin

La tortue de mer qui vit plus d'un                                                      siècle

 

 

 

 

 

Dans l’actualité choisir un article qui plait.

Ressortir une anecdote et en faire une histoire.

 

A partir de l’article : « Matisse, le génie qui s’y reprenait à deux fois »

                                  «  Paires et séries » montre son approche multiple d’un même motif.

Idées en vrac :

  • Le génie n’est pas inné
  • Peindre la girafe ou autre chose c’est toujours travailler
  • Commencer par la fin : quelle idée curieuse !
  • Peindre du bonheur pour les autres ; travail maudit pour l’artiste de génie : Henri Matisse.
  • Le doute est sa maison.
  • Tempérament : obsessionnel.
  • Œuvre marquée par les stigmates du travail perpétuel.
  • Mot joli : le repentir (Correction nécessaire pour une réalisation sans faille).
  • Trait de génie à corriger pour une peintre : le comble.
  • Au moment de dépit, allez, ouste, ranger dans les combles les réalisations qui torturent l’esprit.
  • Tâtonner, recommencer cent fois sur l’ouvrage.
  • Le chemin de la perfection ou plutôt de l’art est un éternel recommencement
  • Se trouver, trouver sa voie est âpre.

 

 

 

Texte :

 

            Paires et séries d’Henri Matisse

 

Paire Père  Pers l’un

Paire l’autre

Image d’un jour

Image d’un  du soir

L’une  un et l’autre font la paire

 

Le jour et la nuit

L’ombre et la lumière

Le génie de l’art

Est dans le repentir

Et le recommencement

 

Trouver sa voie est  sur un chemin difficile

Même pour un génie

Tout est dans le trait simplement.

 

                                   Matisse génie

                                   Recommencement motif

                                   Paires séries art

 

ÂME DU LAC OC

 

 

Chanson d’Eugène Mona «  Godillot »

 

 

 

 

DOCUMENTATION :

"Mon champ de coraux" Ernest  Moutoussamy

" Le poisson rouge de Matisse" Sandrine Andrews                                                    et Julia Chausson

" Mes premiers animaux à toucher" 

ÂME DU LAC OC

bestiaire pisci

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0