Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exode

Publié le par dame du lac oc

Exode

 

Les personnes déplacées

 

Eux, les vaseux damnés opprimés réprouvés, par Mars, déplacés

Fuient les violences, l'angoisse, les Érinyes

Pour une chimère que charrie la mer  Égée

Mais qu'importe, les Erinyes

Chimère est mer de tous les rêves

 

Eux, les terreux damnés, par terreur, déplacés

Suivent, par troupe, les chemins de l'exil

Pour un eldorado trop souvent menacé

Mais qu'importe, les chemins de l'exil

Eldorado est pays de tous les rêves.

 

Pour qui sont ces personnes  déplacées qui gîtent sur vos terres d'asile?

ÂME DU LAC OC

 

Documentation:

Les fuyards de l'Afrique

Actualité de Calais et Lampedusa

" Dans la peau d'un Noir" John Howard Griffin (16 juin 1920 - 09 septembre 1980)

 

Inspiration poétique:

Le premier vers de Gérard de Nerval dans El Desdichado( les chimères)

" Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé,"

 

Littérature:

Les damnés de la terre de Frantz Fanon

Guerre et paix de Léon Tolstoi

L'Etranger d' Albert Camus

Poètes en exil de Camille Meyer et Carole Henaff :

Exil de Victor Hugo

Complainte de la lune de Jules Laforgue

Le proscrit de 1871 d'Eugène Chatelain

Souvenirs de Calédonie chant des captifs de Louise Michel

Le mal du pays de Marina Ivanovna Tsvetaieva

Autobiographie de Nazim Hikmet

Chœur des errants de Nelly Sachs

Je ne suis qu'un poète.... de Pablo Neruda

Exil de Saint-John Perse

Ulysse à Télémaque de Joseph Brodsky

Je suis si seul..... de Rafaël Alberti

Porte dorée de Léopold Sédar Senghor

Vivre loin de son pays de René Depestre

En buvant de l'ouzo sans rival de Vassilis Vassilikos

L'Exilé d'Assia Djebar

Je suis de là-bas de Mahmoud Darwich

Le spleen de Casablanca d'Abdellatif Laâbi

Esquisse d'un tableau réaliste de Maxime N'Debeka

La maison sur l'estuaire de Yang Lian

 

 

Chanson:

"Parce qu'on vient de loin" Corneille

"Beau malheur" d 'Emmanuel Moire

"Négritude" de Tony Chasseur - album MIZIKOPEYI -

"Van libèté " de Jacques Sauveur Jean

 

 

Mythologie :

Mars : Dieu de la guerre

Les Erinyes : Les Furies selon les Romains;

ou encore Euménides ( les bienveillantes)

Déesses de la vengeance au nombre de trois

Ces trois sœurs Alecto, Tisiphone et Mégère étaient selon Héraclite, "ministre de la Justice"

poursuivant les méchants et les criminels pour en tirer vengeance.

 

Une autre définition des Erinyes:

 

Du sang d'Ouranos tombé sur la terre quand son fils Cronos le mutila naquirent d 'effrayantes divinités aux cheveux entremêlés de serpents : les Erinyes.

Déesses primordiales, antérieures aux dieux olympiens, elles sont chargées - comme Némésis, la déesse de la vengeance- de punir les coupables, c'est-à-dire tous ceux qui, par orgueil ou ignorance, troublent l 'ordre du monde.

Tous, dieux et mortels, et Zeus lui même, leur doivent respect et obéissance. Portant des torches fouets, elles sortent de l' obscurité des Enfers, le sombre Erèbe, pour s'acharner sur leurs victimes comme des chiennes poursuivant leur proie.

Œdipe, Oreste, Héraclès et bien d 'autres en perdront la raison, et ne pourront échapper aux ERINYES qu'après purification de leurs crimes.

Elles interdisent aux devins de dévoiler trop précisément l 'avenir, car les mortels doivent rester dans l' incertitude et ne pas se prendre pour des dieux.

Les hommes désireux de se concilier ces cruelles représentantes d'un destin aveugle, les surnommaient les Euménides ,ce qui signifie en grec les " Bienveillantes".

C'est le titre que donne le poète Eschyle à l'une de ses tragédies, qui met en scène le malheureux Oreste poursuivi par ces terribles "Bienveillantes" après avoir tué sa mère.

Racine dans Andromaque, fait s' écrier à Oreste apercevant leurs figures d' épouvante: " Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes?" et Sartre, dans Les Mouches, les compare à ces insectes qui ne veulent pas lâcher leur proie.

 

Philosophie : Thèmes

Absurde

Violence

Angoisse

 

Au fil des mots:

CRIMINEL                   : Meurtrier

 

EXODE                       : Émigration, Départ en masse

 

Géhenne                    : nom féminin

                                     1 - Religion - Dans la bible, lieu de séjour des réprouvés

                                    2 - Enfer , torture

 

migrant ou migrateur : horde errante

 

OUZO : Liqueur d' origine grecque parfumée à l'anis

 

réprouvé : nom masculin 

                  1 - désapprouvé par les hommes, par une collectivité

                  2 - damné

                  Citation : " J'ai vu les visions que les réprouvés font,

                                   Les engloutissements de l'abîme sans fond ;

                                  J' ai vu le ciel, l'éther, le chaos et l'espace.

 

                                 Vivants ! puisque j'en viens, je sais ce qui s'y passe ; "

                          les contemplations - Victor HUGO 

 

vaseux: Comme le ténébreux la définition est profonde et sombre

              Familièrement - Qui éprouve un malaise imprécis

 

ÂME DU LAC OC

 

Séparation

La peur est toujours bleue

D'être seul

               Hanako Kimura

ÂME DU LAC OC

Exode

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

langue en toute sauce

Publié le par dame du lac oc

langue en toute sauce

 

A la manière de Guillaume Apollinaire (poèmes sans ponctuation)

un avis décalé sur l'actualité :

 

Parle langue mienne d'Adam

Par le premier homme dans pomme

Parle langue mienne d' Abel

Par le premier frère dans fiel

Parle langue mienne d' Amour

Par le premier baiser dans bouche

Parle langue mienne de Babel

Par le premier tour dans ciel

Parle langue mienne de Cœur

Par le premier émoi dans couche

Parle langue mienne de Verlan

Par le premier madou dans miel

Parle langue mienne de Créole

Par le premier Xanthos dans saule

Parle langue mienne de Grec

Par le premier avé dans Rome

Parle langue mienne de Latin

Par le premier vers vert dans chélou

Parle langue mienne de Gastronomie

ÂME DU LAC OC

 

Documentation:

Le latin et le grec ( langues mortes) tombées sur la margelle des oubliettes

Mythologie grecque : Balios et Xanthos

Chansons : Jocelyne Béroard (Siwo)

Etienne Daho ( Week-end à Rome)

Léo Ferre ( La femme est l'avenir de l'homme)

LANGUES de mort bien vivantes: Cervantès en Espagnol

                                                       Molière en français

                                                       Shakespeare en anglais

ÂME DU LAC OC

 

Au fil des mots:

 

La langue dans le palais ne dit mot

La langue hors du palais dit les mots

AME DU LAC OC

langue en toute sauce

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

passion

Publié le par dame du lac oc

passion

 

 

J'ai gagné ma place et ma vie

Et mes amours et ma santé

J'ai gagné en prime la beauté

Fortune d'Unetelle ainsi ravie.

Quand j'ai connu la liberté

J'ai cru enfin en mon étoile

Quand je l'ai blottie sous l'étole

J'en avais déjà abusé.

Et ainsi trop appétissante

Et ainsi d'un pas hésitant

Tout près d'elle j'ai tout oublié

Cœur parle, il faut qu'on lui succombe

L'irrépressible bonheur surplombe

Les plaisirs de l'œil égaré.

ÂME DU LAC OC

 

 

Documentation:

Alfred de Musset et George Sand

Orphée et Eurydice

passion

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

Apologie de la poésie

Publié le par dame du lac oc

Apologie de la poésie

 

La parole est à la défense.

Serge LAPISSE est un chantre qui nous livre ses mots pour nous convaincre de la justesse de l'importance de la poésie.

LA POESIE LIBEREE .... ENFIN!

La poésie part du cœur,

Comme l'amour, qui fait flotter les corps.

Elle anime les esprits,

Rend légères les âmes...enveloppant les corps apaisés.

Comme l'amour, qui fait ouvrir les corps,

Elle libère la pensée.... dans son intimité.

Comme l'amour, qui purifie l'esprit,

Elle dote l'âme... d'une étincelle d'espoir.

Poésie... ton nom résonne dans mon cœur

Comme un premier amour... d'antan,

Qui tout mon être a fait vibrer.... et

Qui aujourd'hui....de joie emplit mon âme.

Poésie....sauras-tu te dévoiler

Dans tout homme... le rendant enfin libre

Vis à vis de lui-même et de ses frères,

D'ouvrir son cœur... de s'épanouir?

Ton charme vient.... des images,

De la musique....des vibrations

Qui émanent..... de ton verbe

Ayant su séduire tes auditeurs émus.

Poésie.... tu as pour mission de mener l'homme

Vers la plus pure connaissance de lui-même,

De lui ouvrir les portes

De son être intérieur.... dans sa nudité.

Les consciences se libèreront... toujours mieux

Grâce à toi.... pour créer ce tissu social

Au service de l'homme nouveau,

De tout homme... simplement parce qu'il est homme.

La poésie permet de vivre

Au-delà du temps

Au-delà de l'espace,

Délivrant ainsi l'homme... de son fardeau quotidien.

Etre poète... c'est se relier à l'autre par des mots,

C'est un état d'être.... vrai,

C'est avoir un esprit en devenir,

C'est se transporter vers un ailleurs.

La poésie est pour l'homme

Ce que la rosée est pour la fleur.

Elle fait briller son esprit

Comme le soleil de l'aurore naissante.

Un jour les hommes....... devenus sages

Laisseront en leur vie... la place

Pour que la poésie remplisse leur cœur.

Poésie libérée... enfin tu les libèreras

Pour laisser s'exprimer..... la richesse de leur être intérieur.

ÂME DU LAC OC

Apologie de la poésie

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

Nadège Montlouis

Publié le par dame du lac oc

Nadège Montlouis

 

"Graine de poèmes", une mine d'or en langues de Babel pour bambin en mal de mots pour vocabulaire à apprendre.

ÂME DU LAC OC

 

Documentation:

Nadège MONTLOUIS écrit pour les enfants de 6 - 12 ans.

" PETITE ESCAPADE MARINE SOUS LE SOLEIL DE MADININA"

Éveiller et épanouir à la beauté de la nature et des personnes aimantes autour de nous : message en filigrane.

 

 

AU FIL DES MOTS :

 

FILIGRANE        :  En filigrane - à l'arrière-plan

VOCABULAIRE : Ensemble de mots

ÂME DU LAC OC

Nadège Montlouis

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0