Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

39 articles avec philo et meditation

Mots frappés par un coup de vieux

Publié le par dame du lac oc

 

 

La langue est vivante ; Les mots subissent parfois un vieillissement subit.

Les mots tombent en quenouille ; Ils tombent en désuétude.

ÂME DU LAC OC

 

Voici une liste non exhaustive des mots disparus :

 

 

Barcarole             : nom féminin

                             Gondolier

                            Chanson des gondoliers dans le bar de Carole

 

Cotillon               : nom masculin

                              Jupon porté par les paysannes

 

Escobarderie       : nom féminin

                             Fourberie, hypocrisie

 

Fouailler               : verbe

                              Frapper à coups de fouet 

 

Grisette                : nom féminin

                              Jeune ouvrière coquette

 

Hirondelle            : nom féminin

                               Agent de police à bicyclette

 

Lippée                  : du vieux mot français lippe qui signifie lèvre

 

Lumignon            : nom  masculin

                             Bout de la mèche d'une bougie ( La lumière mignonne)

 

Nenni                  : vieux mot négatif moins brutal que non

 

Nonobstant         : préposition

                              malgré

                              adverbe

                              néanmoins

 

Orfraie                 : nom féminin

                              Grand aigle à queue blanche

                             Expression " Pousser des cris d'orfraie" : Hurler

 

Oût                      : vieux mot dont on se sert dans quelques provinces pour dire la                                          moisson, parce qu'elle se fait généralement dans le mois d'août. 

 

Rapin                   : nom masculin

                              Peintre sans talent, bohème

 

Scorpion             : nom masculin

                             Sorte de catapulte lançant de grosses flèches

 

Septentrion         : nom masculin

                             1 - Astronomie - Nom de la constellation de la petite ourse

                             2 - par extension - le Nord

 

Tuile                    : nom féminin

                             Plaque de bois utilisée par les drapiers pour coucher le poil du drap

 

ÂME DU LAC OC 

 

 

DOCUMENTATION :

"Dix contes" Edgar Poe - le diable dans le beffroi -

"Journal d'un poète" Alfred de Vigny

ÂME DU LAC OC 

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

Les splendeurs de la nature

Publié le par dame du lac oc

Les splendeurs  de la nature

 

 

"Sacrés  paysages  à travers le monde".

ÂME DU LAC OC

 

 

PARCOURS PROCHE DU GRAND FRISSON:

CAPPADOCE         : Une région turque aux fameuses concrétions calcaires

CASSIS                  : On s'y baigne dans les calanques

                                  Fruit dont la liqueur sert de base au kir

                               Cassis noir de Bourgogne ( Arbuste à baies comestibles et une de ses                                                                             variétés)

CORAIL                  : Il forme une barrière en Australie

CORDILLERE        : Domine les Andes

FJORDS                 : Vallées en Norvège

GEYSERS              : Jets d'eau en Islande

GRAND CANYON : Gorges d'Amérique

KILIMANDJARO    : Point culminant de l'Afrique

LANDE                  : Paysage écossais

MORT                    : Elle a sa vallée en Californie

MORTE                 : Une mer où tout flotte

NIAGARA              : Ses chutes sont fameuses

POLDERS             : Avancées sur la mer du nord

PYLA                     : La plus haute dune d'Europe

ROUGE                 : Fleuve du Viet Nam

VESUVE               : Fume près de Naples

ÂME DU LAC OC

Les splendeurs  de la nature

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

vœu pieux

Publié le par dame du lac oc

vœu  pieux

 

Voeu pieux : Sans espoir de réalisation.

C'est comme un serment d'ivrogne ( qui ne sera pas tenu)

 

QUAND ON DEVIENDRA VIEUX

 

Quand on deviendra vieux

On partira aux cieux

A cent lieues dans mil lieux

Pour plaire encor aux dieux

 

Là, on ira bien mieux

Que couché dans un pieu

 

S'agit-il d' un voeu pieux?

 

L'avenir le dira

Le devenir fera

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Au fil des mots :

Chenu : adjectif (intrus) - Blanchi par l'âge

Cieux

Dieux

Lieue         : Unité de distance de l'ancien régime d'environ 4 kilomètres.

                   " Bottes de sept lieues " : chaque pas est un pas de géant soit 28 kms.

Lieux

Mieux

Pieux      : Gros piquet et en même temps un meuble de repos

Vieux

 

A cent lieues : Loin autour d'un endroit.

Le devenir : nom masculin - littéraire- Passage d'un état à un autre ; Suite des changements.

 

 

 

 Pour  aller  encore plus loin :

 

CHANSON : " S O S Mémé " par Edith Lefel et Ralph Thamar 

 

 

Un poème de Tristan Tzara " Le Cheval".

 

C'est vrai que je croyais en la ferveur immense de vivre. 

Chaque pas amplifiait en moi de vieilles mais toujours mouvantes adorations;

Ce pouvait être un arbre, la nuit, c'étaient des forêts de routes, ou le ciel et sa vie 

tourmentée, à coup sûr le soleil.

 

Un jour je vis la solitude.

Au faîte d'un monticule, un cheval,

un seul, immobile, était planté dans un univers arrêté.

Ainsi mon amour, suspendu dans le temps,

ramassait en un moment sur lui-même sa mémoire pétrifiée.

La vie et la mort se complétaient, toutes portes ouvertes aux prolongements possibles.

Pour une fois, sans partager le sens des choses, j'ai vu.

J'ai isolé ma vision,

l'élargissant jusqu'à l'infinie pénétration de ses frontières.

Je laissais à plus tard le soin de voir ce qu'on allait voir.

Mais qui saurait affirmer que les promesses ont été tenues?

 

Miennes  -  Tristan TZARA

KALANCHOE : Plante ornementale

 

 

         

 

      LE PETIT OPTIMISTE

Dès le matin j'ai regardé

J'ai regardé par la fenêtre :

J'ai vu passer des enfants.

 

Une heure après, c'étaient des gens,

Une heure après, des vieillards tremblants.

 

Comme ils vieillissent vite, pensai-je !

Et moi qui rajeunis à chaque instant !

                  JEAN TARDIEU    Monsieur Monsieur

 

 

                                                           

 

LA BONNE VIE

Je suis né comme un vieux

Je suis né comme un porc

Je suis né comme un dieu

Je suis né comme un mort

Et ne valant pas mieux

 

J'ai joui comme un porc

J'ai joui comme un vieux

J'ai joui comme un mort

J'ai joui comme un dieu

Sans trouver cela mieux

 

J'ai souffert comme un porc

J'ai souffert comme un vieux

J'ai souffert comme un mort

J'ai souffert comme un dieu

Et je n'en suis pas mieux

 

Je mourrai comme un vieux

Je mourrai comme un porc

Je mourrai comme un dieu

Je mourrai comme un mort

Et ce sera tant mieux.

               Roger GILBERT-LECOMTE

vœu  pieux

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

P'tit Déj Toloman

Publié le par dame du lac oc

P'tit Déj Toloman

 

 

P'tit Déj tôt

Comme un bol Toloman

P'tit Déj dlo en l'eau

Comme un bol Toloman

P'tit Déj amant de Man Tine

Comme mango Tine

P'tit Déj à l'envi

Comme le bol des envies

ÂME DU LAC OC

 

 

                                               

DOCUMENTATION:

" Dico jeux " de Michel Weil

"Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée" Pablo Néruda (12/07/1904 - 24/09/1973) 1998 Gallimard

 

 

~Matin

J'ai faim de tes cheveux, de ta voix, de ta bouche,

sans manger je vais par les rues, et je me tais,

sans le soutien du pain, et dès l'aube hors de moi

je cherche dans le jour la bruit d'eau de tes pas.

Je suis affamé de ton rire de cascade,

et de tes mains couleur de grenier furieux,

oui, j'ai faim de la pâle pierre de tes ongles,

je veux manger ta peau comme une amande intacte,

et le rayon détruit au feu de ta beauté,

je veux manger le nez maître du fier visage,

Je veux manger l'ombre fugace de tes cils,

J'ai faim, je vais, je viens, flairant le crépuscule

et je te cherche, et je cherche ton coeur brûlant

comme un puma dans le désert de Quitratùe.

Pablo

 

                                                

ATELIER D’ÉCRITURE

 

 

Proposition poétique

 

Ghorasisme Luca poète roumain surréaliste,

 

polyglotte, passionné par la langue, le

 

 langage.

 

Il repense le langage.

 

Le français est sa langue d’écriture.

 

 

«  Prendre corps » : texte lu.

 

 

Proposition d’écriture : conjuguez des noms communs

                                       L'alimentation du petit déjeuner

Je marmelade à grande cuiller du pain chaud

Tu beurre de dessins du pain de mie

Il confiture de fruits rouges du pain au beurre

Nous chocolat ton lait chaud

Vous boisson fruitée jamais ne prenez

Ils déjeuner hères pauvres

Le petit déjeuner se conjugue à la bonne franquette

ÂME DU LAC OC

 

                                                          

 

L'AUBE PROMETTEUSE

DIT QUE TOUT RECOMMENCE

PEUT-ÊTRE DEMAIN

                                Hanako Kimura 

 

 

Divertissement littéraire

Entre les "phage" et les "vore" que mangent-ils?

A .   ANTHOPHAGE

B .   ANTHROPOPHAGE

C .   APIVORE

D .   BACCIVORE

E .   BUDGETIVORE

F .   CARNIVORE

G .  COPROPHAGE

H .   ENERGIVORE

I .   ENTOMOPHAGE

J .   FRUGIVORE

K .   GEOPHAGE

L .   GRANIVORE

M .   HERBIVORE

N .   HIPPOPHAGE

O .   ICHTYOPHAGE

P .   IGNIVORE

Q.   LIMIVORE

R .   NECROPHAGE

S .   OMNIVORE

T .   OPHIOPHAGE

U .   PHYTOPHAGE

V .   RHIZOPHAGE

W .   SAPROPHAGE

X .   VERMIVORE

Y .   XYLOPHAGE

ÂME DU LAC OC 

 

 

SOLUTIONS DU DIVERTISSEMENT

A .   FLEURS

B .   CHAIR HUMAINE

C .   COUVAINS

D .   BAIES

E .   ARGENT

F .   VIANDE

G .   EXCREMENTS

H .   CALORIES

I .   INSECTES

J .   FRUITS

K .   TERRE

L .   GRAINES

M .   HERBE

N .   VIANDE DE CHEVAL

O .   POISSONS

P .   FEU

Q .   LIMON

R .   CADAVRES

S .   TOUT

T .   SERPENTS

U .   MATIÈRES VÉGÉTALES

V .   RACINES

W .   MATIÈRES ORGANIQUES EN DÉCOMPOSITION

X .   VERS

Y .   BOIS

ÂME DU LAC OC

P'tit Déj Toloman

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

Les sens en folie

Publié le par dame du lac oc

Les sens en folie

 

Quand je vois les cheveux

des aînés, en duel, se battre

Je redoute, en vain, l'heurt des aveux

Que j'ai peine à combattre

Et pourtant ma vue, sans cesse, s'estompe

 

Quand j'entends les clameurs

de l'oiseau, au loin, clamser

Je redoute, en vain, le mahleur des rumeurs

Que j'ai peine à ruminer

Et pourtant mon ouïe, sans cesse, s'éloigne

 

Quand je touche les fleurs

des jardins,en bouquet, à entretenir

Je redoute, en vain, l'humeur des voleurs

Que j'ai peine à contenir

Et pourtant ma main, sans cesse, s' emballe

 

Quand je hume les senteurs

des dames, en rose, s'évaporer

Je m'enivre, en vain, des effluves de planteur

Que j'ai peine à instiller

Et pourtant mon odorat, sans cesse, s'effrite

 

Quand je savoure les recettes

des chefs, au café, blanc manger

Je redoute, en vain, la note des assiettes

Que j'ai peine à ranger

Et pourtant mon goût, sans cesse, s'émousse

 

Quand reverrais-je le sixième?

Des sens, un seul à préserver

Je me dirige, en vain, vers le septième

Que j'aime à conserver

Et enfin le bonheur, tout proche, s'émoustille.

ÂME DU LAC OC

 

Au fil de l'inspiration:

Film " Vol au dessus d'un nid de coucou"

Fable de la Fontaine " Le laboureur et ses enfants"

Muse inconnue qui dit "Vole au vent"

Le Cid de Pierre Corneille: " ô rage! ô désespoir! ô vieillesse ennemie!

                                             N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie?"

RABELAIS François " Gargantua"

OISEAU : quasiment toutes les voyelles et une consonne

Les petits meurtres d'Agatha Christie " Témoin muet"

Kathryn Stockett  "La couleur des sentiments"

Joachim Du Bellay ( 1522-1560) " Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage"

 

Au fil des mots : 

AVEU : Quête de Maigret

CLAMSER : Mourir 

DUEL : Combat d'honneur

EFFLUVE : Émanation qui s' exhale d'un corps ; 

                    Odeur ;

                    Parfum

ENNEMIE : Rivale

EN VAIN : Inutilement

HEURT : Désaccord

ÂME DU LAC OC

Les sens en folie

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

CHANT DE VIE

Publié le par dame du lac oc

CHANT DE VIE

 

 

V rouge dans une enveloppe VENUS d'ailleurs

I jaune dans une étoile SOLEIL d'ici

E bleu dans une galaxie B 487 de là-bas

ÂME DU LAC OC

 

 

Envie de vie en vit à l'envi : ivre de vie la cousine

Le petit Prince vit sur une autre planète, l'astéroïde B 612

Qui vivra sur l'exo planète KEPLER-452b

 

 

DOCUMENTATION:

"Le petit prince" de Saint Exupéry et le film

Actualités de juillet 2015

 

ENVI :Avec rivalité ( à l'envi)

ÂME DU LAC OC

CHANT DE VIE

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

langue en toute sauce

Publié le par dame du lac oc

langue en toute sauce

 

A la manière de Guillaume Apollinaire (poèmes sans ponctuation)

un avis décalé sur l'actualité :

 

Parle langue mienne d'Adam

Par le premier homme dans pomme

Parle langue mienne d' Abel

Par le premier frère dans fiel

Parle langue mienne d' Amour

Par le premier baiser dans bouche

Parle langue mienne de Babel

Par le premier tour dans ciel

Parle langue mienne de Cœur

Par le premier émoi dans couche

Parle langue mienne de Verlan

Par le premier madou dans miel

Parle langue mienne de Créole

Par le premier Xanthos dans saule

Parle langue mienne de Grec

Par le premier avé dans Rome

Parle langue mienne de Latin

Par le premier vers vert dans chélou

Parle langue mienne de Gastronomie

ÂME DU LAC OC

 

Documentation:

Le latin et le grec ( langues mortes) tombées sur la margelle des oubliettes

Mythologie grecque : Balios et Xanthos

Chansons : Jocelyne Béroard (Siwo)

Etienne Daho ( Week-end à Rome)

Léo Ferre ( La femme est l'avenir de l'homme)

LANGUES de mort bien vivantes: Cervantès en Espagnol

                                                       Molière en français

                                                       Shakespeare en anglais

ÂME DU LAC OC

 

Au fil des mots:

 

La langue dans le palais ne dit mot

La langue hors du palais dit les mots

AME DU LAC OC

langue en toute sauce

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

partir

Publié le par dame du lac oc

partir

192194

 

Elle est venue

Un soir

d'automne

M'annoncer

Qu'il est

Temps

ÂME DU LAC OC

 

 

De réciter

 

 

                                                L'Adieu

 

J' ai cueilli ce brin de bruyère

L' automne est morte souviens-t'en

Nous ne nous verrons plus sur terre

Odeur du temps brin de bruyère

Et souviens-toi que je t'attends

Guillaume Apollinaire

 

Chanson : " Viens je t' attends mon ange" Edith Lefel

                     " Tu es partie "  Talina

                     " Rendez-vous " Jane Fostin

 

Poésie : " Ils sont venus ce soir" Léon Gontran Damas ( Pigments, 1937)

               " Demain dès l'aube" Victor Hugo ( Les Contemplations, 1856)

               " Partir " Aimé Césaire ( Cahier d'un retour au pays natal)

 

Prière profonde :

Voyage dans le troisième groupe

vers des destinations  inconnues

vers des horizons lointains

 

Pour percer le mystère du mot :

choisir

                                 un thème

                                  des poètes

                                   et Etiemble

 

ÂME DU LAC OC

 

 chantier d’écriture

 

           Ecriture d’un personnage

 

Histoire de clé

Prendre en charge une période

 

 

 

Période du texte  (de 25 à 40 ans- jeunesse du personnage-)

 

 

Titre : l’épopée d’Aukeythor

 

Notre  personnage clé ou maître pièce avait le nom : AUKEYTHOR.

C’est un mot valise éponyme qui lui sera révélé à l’âge fatidique du réveil des démons, (vieux en général).

Une définition, sérieuse, en pièces détachées, s’impose pour les curieux friands de cocasserie.

En décortiquant son nom en trois syllabes, voici selon les oracles de la Pythie le résumé de la révélation :

 

AU : à l’eau, sans signe féminin

Clé  anglaise en KEY (en kit c’est un non sens)

THOR contracté d’auteur cinghalais (chapeau bas au boa constrictor)

 

Cette présentation, du rescapé du tsunami, faite, nous poursuivons l’épopée d’Aukeythor durant sa jeunesse jusqu’à la fleur de l’âge.

 

AUKEYTHOR, jeune homme de 25 ans avait ouï dire que des asiatiques s’enfuyaient par bateaux. Cette vague de naufragés espéraient un eldorado en occident.

Le souvenir des siens le submergeait en boomerang.

Sa hantise, très récurrente : la peur de la mer.

Sa volonté, très vivace      : PARTIR.

         Partir oui

Mais partir où ?

Fuir le passé…

Aller de l’avant…

 

Pourquoi ne pas s’installer ailleurs ?

 

Pour faire face à l’incertitude, Aukeythor, notre héros du Ceylan, avait  conservé précieusement deux vestiges de cette enfance torturée.

D’une part, une clef dans sa poche en guise de totem.

D’autre part, la force de l’éléphant dans la tête, symbole indien puissant.

Après avoir bien tâté sa clef pendant une longue méditation, il décidait donc de faire le voyage vers l’occident à pied.

Le pachyderme avait bien senti l’arrivée imminente du tsunami et s’était enfui loin  dans les terres protectrices.

La petite marche, de COLOMBO à JAFFNA, exorciserait la panique de son  pied marin.

Juste un petit canotage dans le détroit de PALK pour joindre le plancher des vaches sacrées de l’INDE.

De là, la longue marche par le chemin inverse des CROISADES, sur un palanquin du BENGALE.

Un passage réconfortant par la TURQUIE, adieu Babylone ; puis destination en France ; vive la liberté.

Le port de MARSEILLE le tenta car Notre-dame-de-la-garde veille là-haut sur un promontoire.

Ce serait pour ainsi dire une sorte de retrouvaille avec son lieu d’enfance.

Près de la mer et dans un port où la crainte du tsunami n’existerait plus.

Pour faire face au quotidien, il fut embauché comme plongeur dans un restaurant asiatique.

 L’entraide fraternelle des compatriotes exilés avait fonctionnée à merveille.

De plus, il a bénéficié de l’accueil républicain qu’accordait la France à des populations en exode.

 

Au cours de ses balades aux alentours du port, Aukeythor découvrit, dans le quartier de l’ESTAQUE, une palette d’artistes passionnants.

Sa fibre créatrice s’emballait. L’émerveillement était total.

La peinture de l’éléphant n’avait singulièrement rien à voir avec la féerie de la toile.

Les heures de liberté étaient  propices à la découverte de l’art et du bonheur.

Une femme, comme lui, artiste dans l’âme, lui appris les secrets de son désir profond.

Au fil du temps, il fonda une famille.

De fil en aiguille, une idée saugrenue le traversa, comme le fameux tsunami qui l’avait conduit jusqu’à ce point de chute.

 

Pourquoi ne pas s’installer définitivement loin de la mer ?

 

Même question qu’au départ.

Encore partir.

         Eh  oui !

Mais partir où ?

Quitter ce havre de paix…

Aller plus haut….

La clef totem et la force de l’éléphant étaient toujours présentes.

Par le même rituel, Aukeythor décidait, en concertation avec son épouse, de faire le voyage pour….

La montagne.

Prendre de l’altitude. Quel destin !

La famille partait donc à la rencontre de la communauté sri-lankaise, là-haut, sur la montagne d’AUVERGNE.

L’esprit de clan fut déterminant.

La clef totem comme les éléphants de son enfance le conduiraient encore vers des horizons lointains. La méditation fut une aide précieuse lors de ses élans artistiques.

Au pays de Molière, il avait déjà envisagé de griffonner, si Dieu le voulait, noir sur blanc, les pages de son histoire extraordinaire.

La suite de son aventure sera  pleine de péripéties.

 

ÂME DU LAC OC 

 

AU FIL DES MOTS :

 

ANGE : Protecteur ailé

CONSTRICTOR  ou CONSTRICTEUR : "Qui resserre"  ; Qui étreint sa proie dans ses anneaux.

SOIR  : Fin de journée

ÂME DU LAC OC

partir

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

les changeurs du monde

Publié le par dame du lac oc

les changeurs du monde

 

Les changeurs du monde

Echangent l'échangeur du monde

Les changeurs du monde

Bousculent l'ordre établi

Les changeurs du monde

Basculent plus d'un établi

Les changeurs du monde

Renversent l'économie du monde

Les changeurs du monde

Résevent leur temps-monde

Au                        PARTAGE

 

AME DU LAC OC

 

 

Petit récap de l'émission de ce jour sur France Inter de 13 h 30 à 14 h.

 

Pleur, Piège, Pauvreté

 

Pleure, pleure, pleure

Lutte, lutte, lutte

Contre la Pauvreté

Contre le Piège

Contre la Souffrance

Contre la Maladie

Contre la Faim

ÂME DU LAC OC

 

 

Lutte contre le PALUDISME 

Choix du don :

Moustiquaire, métaphore du poisson

Etre condescendant ou choisir l'efficacité

 

Plus on est pauvre, plus on est responsable de soi-même.

Le pauvre n'a aucun recours face à l'erreur.

Pour lui, pas de 2ème chance ; pas d'effet kiss-cool ni d'effet papillon.

 

Jouer et gagner à toutes fins utiles.

 

Encourage, Encourage,Encourage

 

ÂME DU LAC OC

les changeurs du monde

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

le tigre et la tigresse

Publié le par dame du lac oc

le tigre et la tigresse

 

 

Le tigre du Bengale disparaît sous les balles

Le tigre de la brigade dérape sur les brigands

Le tigre au tapis dérouille sous les douilles

Le tigre de papier dodeline de la ligne.

 

La tigresse, dans le moteur, engraisse

La tigresse, dans les parages, parade

La tigresse, dans la détresse, agresse

La tigresse, dans l' indifférence, se meurt.

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Le Tigre et le Curé

Dans la jungle, un jour, s'aventure

Un curé. Le tigre survient.

"Prions" se dit l'abbé. "Seigneur, je t'en conjure,

Fais que ce tigre soit chrétien."

Comment le Très-Haut se débrouille,

La chronique n'en parle pas.

Le fauve en tout cas s'agenouille :

"Seigneur", dit-il, "bénissez ce repas."

             Jean-Luc Moreau

 

 

Le tigre se camoufle grâce à son pelage roux et noir.

Le tigre symbolise ESSO

ÂME DU LAC OC

le tigre et la tigresse

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 > >>