Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déjà

Publié le par dame du lac oc

Déjà

 

 

Déjà

Mot de 2 syllabes

comportant

2 consonnes

et 2 voyelles

pour un total

de 4 lettres

C' est une singulière addition.

 

 

 

 

Déjà pour un!!!

Et après ......

 

 

Mot étonnant

comportant

1 accent aigu

et 1 accent grave

pour un total

de 2 accents

C' est aussi une singulière addition.

 

 

 

 

 

Déjà pour tous!!!

Et une devise......

 

Un pour tous

et tous pour un.

 

Déjà est le premier mot de fraternité des frères d'armes.

 

Déjà, gascon?

C' est une plaisanterie.

 

Déjà, adverbe?

C' est dès maintenant.

 

 

 

Sérieux débat pour tous les termes de même structure :

Décès

Dégât

Délié ............

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

Et si l'on chamboulait les lettres....

Un autre mot à découvrir: jade

 

Un extrait des fleurs du mal de Charles Baudelaire

LE SPLEEN DE PARIS ( poèmes en prose)

                  XXXIV

                    Déjà

 

Cent fois déjà le soleil avait jailli, radieux ou attristé,

de cette cuve immense de la mer dont les bords ne se laissent

qu' à peine apercevoir; 

cent fois il s'était replongé, étincelant ou morose,

dans son immense bain du soir.

Depuis nombre de jours, nous pouvions contempler

l'autre côté du firmament et déchiffrer l'alphabet céleste des antipodes.

Et chacun des passagers gémissait et grognait.

On eût dit que l'approche de la terre exaspérait leur souffrance.

"Quand donc, disaient-ils, cesserons-nous de dormir un sommeil secoué par la lame,

troublé par un vent qui ronfle plus haut que nous?

Quand pourrons-nous manger de la viande qui ne soit pas salée 

comme l'élément infâme qui nous porte?

Quand pourrons-nous digérer dans un fauteuil immobile?"

 

Il y en avait qui pensaient à leur foyer, qui regrettaient leurs femmes infidèles et maussades,

et leur progéniture criarde.

Tous étaient si affolés par l'image de la terre absente, qu'ils auraient, je crois,

mangé de l'herbe avec plus d'enthousiasme que les bêtes.

 

Enfin un rivage fut signalé; et nous vîmes, en approchant, que c'était une terre magnifique,

éblouissante.

Il semblait que les musiques de la vie s'en détachaient en un vague murmure,

et que de ces côtes, riches en verdures de toute sorte, s'exhalait, jusqu'à plusieurs lieues,

une délicieuse odeur de fleurs et de fruits.

 

Aussitôt chacun fut joyeux, chacun abdiqua sa mauvaise humeur.

Toutes les querelles furent oubliées, tous les torts réciproques pardonnés;

les duels convenus furent rayés de la mémoire, et les rancunes s'envolèrent

comme des fumées.

 

Moi seul j'étais triste, inconcevablement triste.

Semblable à un prête à qui on arracherait sa divinité, je ne pouvais, 

sans une navrante amertume, me détacher de cette mer si monstrueusement séduisante,

de cette mer si infiniment variée dans son effrayante simplicité, et qui semble contenir en elle

et représenter par ses jeux, ses allures, ses colères et ses sourires, les humeurs, les agonies

et les extases de toutes les âmes qui ont vécu, qui vivent et qui vivront!

 

En disant adieu à cette incomparable beauté, je me sentais abattu jusqu'à la mort; 

et c'est pourquoi, quand chacun de mes compagnons dit: "Enfin!" je ne pus crier que:

"Déjà!"

 

Cependant c'était la terre, la terre avec ses bruits, ses passions, ses commodités, ses fêtes;

c'était une terre riche et magnifique, pleine de promesses, qui nous envoyait un mystérieux

parfum de rose et de musc, et d'où les musiques de la vie nous arrivaient en 

un amoureux murmure.

 

 

 

Documentation:

Alice au pays des merveilles - Un thé extravagant-

Les trois mousquetaires

"Les fleurs du mal " de Charles Baudelaire

ÂME DU LAC OC

Déjà

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

Bestiaire à la Prévert

Publié le par dame du lac oc

Bestiaire à la Prévert

 

 

" Le vert est dans le pré comme l'orange est dans la paille "

Le chat borgne

Le cheval blanc

La chèvre de Monsieur SEGUIN

Le faisan camaieu

Un pauvre petit grillon

Le homard de Nerval

Le lapin agile

Le lion de KESSEL

Le lion amoureux

Les mouches plates

Le mouton blanc

L'oiseau bleu

Les deux pigeons

La souris verte

Le zèbre albinos

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Documentation:

Les yeux du chat de Maurice Carême sous un parapluie transparent qui n'y voit goutte.

L ' albatros de Charles Baudelaire

Le cancre de Jacques Prévert

La chanson de l'auvergnat de Brassens

Et pour l'amour de l'art les tableaux de Vincent Van Gogh

 

 

 

                           CHEVAUX

Je suis d'un village où j' entends

Les chevaux noirs, les chevaux blancs

Avec leurs yeux arabisants,

Leurs nez peuhls, leurs croupes latines,

Traîner tout le jour des racines

Et des surcharges de froment.

 

Rien n'est plus beau qu'une jument

Plongeant son masque d'Orient,

Sa belle face métissée

Dans les rivières tempérées !

             CATHERINE PAYSAN 

 

 

PIAFFER : Quand le cheval gratte le sol

 

ZAIN : Cheval dont la robe ou le poul, simple et uniforme n' a                  aucune marque de blanc 

ÂME DU LAC OC 

Bestiaire à la Prévert

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0