Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

proximité

Publié le par dame du lac oc

proximité

 

Avant propos :

" Si proche et pourtant si loin"

Un lieu

Un lien

Des lieux

Des liens

Un fou à lier

Des fous alliés

Quelle chienlit!

Quel temps de chien!

Lidwine boit le calice jusqu'à la lie au lit.

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Lied de Schubert

Chanson : "Déjeuner en paix"

 

 

Au fil des mots:

Lidwine : ( sainte) Mystique hollandaise 1380 - 1433

Infirme et malade, elle connut extases et visions qui attirèrent de nombreux pèlerins.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN:

Proximité en deux mots: lieu et lien

Il suffit d'une lettre et tout l'univers bascule.

On pourrait dire le monde à l'envers.

Proximité en quatre paroles:

Lire et relire le texte.

Première parole au singulier - pluriel.

Deuxième parole en rimes.

Troisième parole en exclamation!

Quatrième parole en allitération.

ÂME DU LAC OC

 

 

Vocabulaire:

Lieu

Lien

Lier

Alliés

Chienlit

Calice

Lie

Lit

Lied

 

Expression:

De Gaulle " La chienlit non"

Temps de chien sale temps

Boire le calice jusqu' à la lie

ÂME DU LAC OC

proximité

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

enjambement

Publié le par dame du lac oc

enjambement

 

A une dame créole

Au pays des fleurs que l'alizé jalouse

J'ai connu sur le tard une dame créole

coureuse, magicienne, qui

jambait la rivière

De jambe point à l'horizon

Mais la tête haute la démarche ingambe

Surprenante court encor de gué à gué dans le lit

des rus turbulents et des ravines vilaines

Que votre nom : Couresse soit sanctifié

ÂME DU LAC OC

 

 

DÉFINITION

Nom masculin

Rejet au vers suivant d'un ou plusieurs mots qui complètent le sens du premier vers.

Du latin gamba " jambe"

Procédé utilisé en poésie, consistant à supprimer la pause habituelle à la fin du vers.

Exemple:

" Non, ce qui l'occupait, c'est l'ombre blonde et rose

D'un bel enfant qui dort la bouche demi-close"

Hugo - les chants du crépuscule-

 

" Au beau milieu du vers l'enjambement patauge"

Hugo - Les Contemplations - (XXVI. Quelques mots à un autre)

 

 

Effet de l'enjambement

En rompant l'accord entre l'unité du vers et celle de la phrase, l'enjambement étire celle-ci et peut suggérer l'idée d'une longueur, d'une lenteur, d'un espace immense- temporel ou spatial-, d'une continuité.

 

Ainsi, chez Charles Baudelaire :

" J'ai connu, sous un dais d'arbres tout empourprés

Et de palmiers d'où pleut sous les yeux la paresse"

( A une dame créole - Les fleurs du mal)

 

L'enjambement met en évidence la continuité du paysage et suggère la langueur qui sourd des arbres.

 

Autre effet : la césure enjambante

Celle- là est épouvantable

 

 

 

 

Tenir la jambe :

 

Tenir la jambe est un bon moyen pour ne pas se faire dépasser.

C’est de l’antijeu.

Mais qu’importe !

Un tiens vaut mieux deux tu l’auras.

Quoi !

La jambe.

C’est le début d’une belle ascension.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

DOCUMENTATION:

mot-macumba

Le mot est père des saints

Le mot est mère des saints

Avec le mot couresse on peut traverser un fleuve

peuplé de caïmans

Il m'arrive de dessiner un mot sur le sol

Avec un mot frais on peut traverser le désert

d'une journée

Il y a des mots bâton-de-nage pour écarter les squales

Il y a des mots iguanes

Il y a des mots subtils ce sont des mots phasmes

Il y a des mots d'ombre avec des réveils en colère

d'étincelles

Il y a des mots Shango

Il m'arrive de nager de ruse sur le dos d'un mot dauphin

Aimé Césaire

 

LE FIN MOT EN UN MOT

PALMIER : Arbre des pays chauds

ÂME DU LAC OC 

enjambement
enjambement

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0