Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

une histoire deux fois

Publié le par dame du lac oc

une histoire deux fois

 

Conte d'une fois

Il était une fois

dans la ville de Foix

une marchande de foi

qui vendait du foie

dans un plateau bien froid

 

Elle se dit : " Ma foi "

je suis en détresse

dans le morne des Esses.

Si je n'arrive pas à faire des tresses

je ne serai plus la maîtresse

ni la diablesse de cet homme de foi.

 

AME DU LAC OC

 

Conte d'un esse

 

Il était un esse

dans une forteresse

qui contait avec justesse

la vie d'une fée du pays des Esses.

 

La fée, sur la plaine des maladresses

serre les fesses pour une déesse.

L'abbesse en détresse

caresse avec tristesse

un voeu d' allégresse.

 

Une bassesse en finesse.

 

 Prêtresse dotée  d' adresse

serre toujours les fesses

 

............................................................

ÂME DU LAC OC

 

Conte de sang-froid

 

Il était une fois

une marchande de foie

qui avait bien froid

dans la ville de Foix

rêvait bien des fois

d'un paradis sans foi

quel sang-froid!

 

ÂME DU LAC OC

 

une histoire deux fois

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

le zombi

Publié le par dame du lac oc

le zombi

 

Le 

Zombi

Qui parle

Effraie 

Le monde.

 

Le

Zombi

Est

SI  LENT  CIEUX

Ciel!

 

Un 

Zombi

Qui s'emmure

Chouette

Se dit le monde.

 

Un

Zombi

Est 

COR VE ABLE

Diable!

 

Un

Zombi

Suit

Pas à pas

LAZARE

 

Le 

Zombi

Se dope de

Poisson de Fugu

Poison de TETRAODON

 

AME DU LAC OC

 

Le mystère du zombi : la tetrodotoxine 

ÂME DU LAC OC

le zombi

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

phantasmes ou fantasmes

Publié le par dame du lac oc

phantasmes ou fantasmes

 

 

Justine, sur un canapé de capucines, prend la doucine

Eulalie, sur un lit de lilas, boit la lie  et parle bien @

            

Thérèse, sur un divan de tulipes, tire la tire

 

Adrienne, sur un sofa d'arums, arme l'arc

Inès, sur un guéridon d'iris, bouche la vue

Monique, sur un canapé de marguerites, prend la main , la solitaire @

Elisabeth, sur un lit de bégonia, porte le béguin.

ÂME DU LAC OC

 

 

 

@ EULALIE : elle parle bien. Préfixe "eu", bien,et "lalein", parler.

@ MONIQUE : la solitaire. De "monos", seul.

 

 

 

 

Poésie mon amour

Jusqu'au bout de tes pieds

Et encore et encore

 

Ton inspiration Muse

 

Au delà des vrais mots

Irrésistiblement

Manigancés et lus

Et pourtant bien croquants

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

Poètes qui êtes-vous?

 

Arthur, en voyelles ou en enfer, fait la révolution

Edmond, en tirade, fait un joli pied de nez.

Emile, en vers libre, fait parler les grandes villes

Isaac, en rondeau, fait de l'esprit

Jean, en fable, fait la morale

Max, en sursis et en retraite, fait vivre le labo

Théophile, en romantique, fait du fantastique

ÂME DU LAC OC

 

 

 

AU FIL DES MOTS :

 

FANTASME ou PHANTASME : nom masculin

                                                Produit de l'imagination, de                                                   l' inconscient

 

SOFA                                     :  nom masculin

                                                Canapé; Lit de repos à trois                                                     appuis pouvant être utilisé                                                     comme siège

ÂME DU LAC OC 

phantasmes ou fantasmes

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

le tigre et la tigresse

Publié le par dame du lac oc

le tigre et la tigresse

 

 

Le tigre du Bengale disparaît sous les balles

Le tigre de la brigade dérape sur les brigands

Le tigre au tapis dérouille sous les douilles

Le tigre de papier dodeline de la ligne.

 

La tigresse, dans le moteur, engraisse

La tigresse, dans les parages, parade

La tigresse, dans la détresse, agresse

La tigresse, dans l' indifférence, se meurt.

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Le Tigre et le Curé

Dans la jungle, un jour, s'aventure

Un curé. Le tigre survient.

"Prions" se dit l'abbé. "Seigneur, je t'en conjure,

Fais que ce tigre soit chrétien."

Comment le Très-Haut se débrouille,

La chronique n'en parle pas.

Le fauve en tout cas s'agenouille :

"Seigneur", dit-il, "bénissez ce repas."

             Jean-Luc Moreau

 

 

Le tigre se camoufle grâce à son pelage roux et noir.

Le tigre symbolise ESSO

ÂME DU LAC OC

le tigre et la tigresse

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

réminiscence

Publié le par dame du lac oc

réminiscence

 

 

L'affriolante guimbarde, recluse dans le fond du jardin,

 joue la demoiselle au milieu des fleurs.

La belle du macadam, dans sa couleur de pureté, est toujours

pimpante comme une communiante après l'office.

Pour l'instant, les lianes étirent leurs bras sans atteindre l'intruse. 

La reine Nature la préserve des mauvaises herbes.

Installée de trois quarts , à l'orée du bois, pétillante à souhait,

dans l'émeraude des trèfles à quatre feuilles, la belle  reste là,

indolente.

Au début de l'automne les escapades deviennent rares.

L'objet d'albâtre, très convoité, avec des yeux ronds de merlan,  

nous livre des secrets de jours de gloire.

Les vestiges, à peine éloigné du rétroviseur, se révèlent à nos yeux.

 

Le vaisseau berlingot, emblème de la période hippie,

a longuement déambulé.

 

Comment oublier ce confort?

J'ai tant de souvenirs .......................

 

 Acquise l'année d'après le petit pas sur le satellite lumineux

j'étais la fierté de la famille LOTOBOSSE.

Je vrombissais à la conquête des routes pleines d'asphalte

et de bon air.

Je roulais ma bosse; J'étais gonflé à bloc.

Je démarrais, au quart de tour, un tigre dans le moteur,

sur les chapeaux de roues.

Mon grand pas vers la découverte du monde , enfin libre.

 

Depuis fort longtemps j'étais dans un carcan, en position arrêt.

Je jugulais tant bien que mal mes pièces impatientes d'en découdre.

Elles pensaient fort, très fort; " Tourne moteur, tourne moteur".

 

Toujours disponible, tout devenait prétexte pour me conduire

par monts et par vaux.

 

A chacun de mes passages les gens disaient :

- Elle est si jolie. Elle est si confortable que l'on prendrait bien

une petite doucine en guise de voyage pour faire l'intéressant.

Ou encore : 

- Elle est si séduisante. Elle incite à oublier l'essentiel au détour

des chemins sinueux.

 

Mon chauffeur était heureux comme un canard qui étanchait sa soif

dans une bombe de saindoux.

Les dents de mon cador fondaient en sucre à force de rêver aux

charmantes demoiselles.

 

Fichtre! Elle est neuve et sa beauté est si singulière.

 

Le quartier entier pinçait d'admiration pour cette cage à poules.

 

Si bien qu'un jour,

 

Un enfant d'une main innocente a desserré le frein à main.

 

Tout doucement, à l'insu de tous, la belle a glissée inexorablement

dans la petite pente douce.

L'opportunité était trop bonne pour prendre la poudre d'escampette.

Une vache ahurie n'en croyait pas ses yeux. Elle arrêta de ruminer.

L'auto mobile, sans manivelle, en toute liberté,descendait

impertubablement vers l'ailleurs.

 

La fourgonnette rêvait : sans chauffeur, sans clef, le volant en roue libre.

     Pourquoi ne pas profiter pour se pavaner?

La voie est enfin libre pour une fuite à l'écrevisse.

Le rêve de la tamponneuse au beau derrière, intermède succinct d'une

virée extraordinaire, prend fin sur une  rambarde solide.

Manque de Poe, cette histoire extraordinaire a décochée 

une coquille non loin du pot d'échappement.

Adieu rêve, doucine en balade solitaire.

Une légère bosse sur le pare-chocs garde l' empreinte

indélébile de l'aventure.

Plus de peur que de catastrophe. 

La cabosse énigmatique de la rustique carrosserie devint

l' originalité de la famille LOTOBOSSE.

Le sceau de fabrique laisse encore rêveur les connaisseurs de

l'incroyable sortie de route.

De récidive, aucune.

 

Je vais là où mon chauffeur me conduit. J'aurai préféré de 

temps à autre stationner entre une belle Mercédès et la bête 

Jaguar. 

Je me laisse conduire et j'admire le paysage.

Je continue mon petit bonhomme de chemin

de baguenaude en flânerie.

J'admire en ce moment, comme le célèbre artiste, les tournesols,

en même temps que toute la famille.

Je reste silencieux devant cette fragilité.

Quel sensation! Quel plaisir!

 

Après l' émerveillement, les bêtises.

Sur la route de Cambrai, mon compteur tourne les chiffres

par centaines puis par milliers dans des virées de mille bornes.

J'avale des kilomètres de bitume, pour user mes pneus

sur un lit macadamisé, dans une transhumance fantastique.

 

    La belle voiture finira sa vie comme asile de jeux  pour les petits de la famille.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

ATELIER POÉTIQUE : 

Trouver des sons à partir de TE QUE

 

Que te tête tante tekel !

 

Quelque tique toque pastèque tchèque.

 

Parque kyste risque tourte clique quelconque.

 

Conque bisque chèque clique plinthe ah que.

 

Hâte mate quelque plaque.

 

Que te brusque tête tchèque chèque.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

AU FIL DES MOTS :

CATASTROPHE : Désastre

 

 

JAGUAR              : Grand mammifère carnivore de la famille des félidés en voie de                                           disparition, mais que l'on peut rencontrer du Mexique au Brésil.

                             Nom scientifique : Panthera onca

                             Son pelage est fauve moucheté de taches noires ou totalement noir -                               Jaguar noir -

     

                     

RÉMINISCENCE : Souvenir vague et confus

ÂME DU LAC OC

réminiscence

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

la case à poule

Publié le par dame du lac oc

la case à poule

 

 

Glouglou hors de la case.

Quelle douche!

Eau  coule  comme une palombe qui roucoule  .

Eau qui roucoule au son du glouglou, coule !

Eau qui roucoule au fil de l'eau belle, coule ! cool !

 

Eau sur le corps  très très doucement s' écoule.

Eau sous la douche, bien, bien lentement,  s'                                                                                écoule.

Plaisir de la douche; Plaisir du glouglou, c' est cool.

 

Sous la douche, le coq  se la coule douce.

 

Longtemps,  de bonne heure, Petit Coq s' est                                                                               douché.

Au pipirit du jour, quel  ravissement : la douche.

Une discipline de fer pour le corps et l'esprit d'un                                            bon écossais : la douche.

La fraîcheur matinale et le doux parfum qu'exhale                                                                      la rosée

revigorent les sens de Petit Coq sacrément                                                                                douché.

 

La nature, à cet instant, si irrésistible, singulier et                                                                      magique

remplit d'aise Petit Coq . Surnom donné à                                                              l'amateur de poules,

athlète doublé d'un artiste qui pratique la chasse                                                         aux demoiselles

à la volée.

 

La douche est donc primordiale pour ce coureur                                                                       de cour. 

Avant l'arrivée du compère Général Soleil, Petit                                                         Coq doit être prêt

pour le signal tant espéré :   COCORICO !

 

Petit Coq a appris de son père Maître COQ le                                                                 fameux chant

(cocorico) Pour que tous , dans la contrée,                                                                             s'extirpent

des bras de Morphée.

ÂME DU LAC OC

 

 

              Coq

Oiseau de fer qui dit le vent

Oiseau qui chante au jour levant

Oiseau bel oiseau querelleur

Oiseau plus fort que nos malheurs

Oiseau sur l'église et l'auvent

Oiseau de France comme avant

Oiseau de toutes les couleurs.

                 Louis Aragon

 

 

 

DOCUMENTATION :

" Les plus beaux poèmes d'hier et d'aujourd'hui" Jacques Charpentreau

la case à poule

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

abdiquer

Publié le par dame du lac oc

abdiquer

 

 

L'Absurde abandonne son pouvoir souverain dans un verbe de 8 lettres.

De quoi faire un double acrostiche.

A bandonnA

BaobaB

DarD

InfinI

Queue de Q

UrdU

EstocadE

RéitéreR

ÂME DU LAC OC

 

 

Le mythe de Sisyphe en filigrane.

Littérature : Albert Camus 

Histoire     : Louis XIV ne renonce à rien

                      Louis XVI en perd la tête

ÂME DU LAC OC

 

 

 

D'autres doubles acrostiches sont possibles.

Exemple:

B

O

T

A

N

I

Q

U

E

 

ÂME DU LAC OC

abdiquer

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

dis moi dix mots en 2014

Publié le par dame du lac oc

dis moi dix mots en 2014

 

 

Ambiancer

à tire-larigot

Charivari

Enlivrer (s')

Faribole

Hurluberlu (ue)

Ouf

Timbré (ée)

Tohu-bohu

Zigzag

 

ÂME DU LAC OC

Dix mots sans histoire........

 

AU FIL DES MOTS : 

Charivari : A la fois chahut et rituel collectif parodique

ÂME DU LAC OC 

dis moi dix mots en 2014

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

marron

Publié le par dame du lac oc

marron

 

Un mot pour le dire

Un mot de couleur

Un Marron marron

ÂME DU LAC OC

 

 

CHAUD MARRON

 

Un marron debout

Deux marrons penchés

Trois marrons en fuite

Vive le marronnage

 

Un verbe marronner

Des limbes est sorti

Tout en discrétion

Vive le marronnage

 

Cimarron à l'est

Chaud kola à l'ouest

Man chaud fierté

Marron liberté

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Qui est Chaud,marron dit Cimarron?

Un esclave noir fugitif dans l'Amérique coloniale.

 

 

 

LE TEMPS DES MARRONS

Au temps des marrons, Chaud manque à l'appel

Mi Chaud ! au réchaud, marron grille au feu

Fini marronnage le temps n'a plus d'âge

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Trois mots pour tout dire :

 

L'Abomination

Une abolition

Commémoration

ÂME DU LAC OC

 

 

DOCUMENTATION:

 

Thème : l'Abolition de l'esclavage

 

Dates : en France le 10 mai

             en Martinique le 22 mai

             en Guadeloupe le 27 mai

             en Guyane le 10 juin

 

Poésie : " le verbe marronner" à René Depestre d'                                                         Aimé CESAIRE

              "liberté" de Paul ELUARD, Poésies et                                                                     vérités, 1942

 

Film : " 12 ans d'esclavage"

           "La rue Case Nègres" Euzhan Palcy 

           " Siméon"

ÂME DU LAC OC

 

 

marron

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0