Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

marotte

Publié le par dame du lac oc

marotte

 

 

 

 

 

 

Rue des marottes les carottes sont cuites ....

 

"RORO MAROTTE" Malavoi

 

Les marmottes

dormeuses comme des loirs  

ont des marottes:

Elles escabeau terre des mottes et

des mottes sans bottes

 

 

link

 

" MANMAN MAROTTE" Emile Volel

 

ÂME DU LAC OC

 

 

Ma marotte : Piquer un roupillon sur les mamelons miellés de ma midinette.

Après j' enfourcherai mon dada.

 

Reprise du sujet favori.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

AU FIL DES MOTS: 

DADA      : Marotte

ÂME DU LAC OC

marotte

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

fosse

Publié le par dame du lac oc

fosse

 

 

Rue des fosses 

le loup est tombé et ne chante plus....

 

 

A quelle profondeur?

 

Pour le savoir, parcourons  les grandes fosses:

- dans l'océan pacifique

  Mariannes 11034 m

Tonga 10882 m

Kouriles 10542 m

Phillippines 10540 m

Bonin 10347 m

Kermadec 10347 m

Nouvelle-Bretagne  9140 m

- dans l'océan atlantique

PORTO RICO  9129 m

- dans l'océan indien

Java 7455 m

ÂME DU LAC OC

 

fosse

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

galimatias

Publié le par dame du lac oc

galimatias

 

 

" J'ai bu la tasse et j'ai avalé la belle mer"

Exemple d'un discours confus qui semble dire quelque chose mais ne signifie rien;

Synom: Embrouillamini

 

" Avec des SI on peut mettre PARIS en bouteille;

  Avec EAU CONDITIONNELLE on peut mettre des SI en pagaille"

AME DU LAC OC

 

EAU CONDITIONNELLE

 

Si je savais lire je saurais m'enivrer

Si j'avais une dame-jeanne je la ferai tremper et

                      je la déverserais sur une dame

Si on me donnait une goutte de pluie je

                      la ferais couler en larmes

Si j'avais trois verres je ne saurais où

                      prier le Seigneur

Si les volants s'enfilaient si la mer gelait

                       si les horizons se confondaient, je

                       leur glisserais du fil dans l'estomac

Si je pleurais toujours mon saoul

                       moi, au lieu de faire le tour du

                       bar je plongerais jusqu'à Mariannes et

                       bien profond

Si je buvais trop d'eau de vies je 

                       les ferais gerber sur mon chemin

Si je montais par l'ascenseur je descendrais

                       par l'escalier

Si j'engloutissais un océan je réclamerais

                       un grand verre d'eau

Si j'avalais une pinte d'eau bénite je la

                       distillerais dans mon rein

                       gauche et vice versa

Si je guignais sans me méfier je

                       me lèverais bientôt de guingois.

 

Gens tôt d'yeux, La cire et galimatias

 

 

La version originale pour les puristes:

 

AU CONDITIONNEL

 

Si je savais écrire je saurais dessiner

Si j'avais un verre d'eau je le ferais geler et

                         je le conserverais sous verre

Si on me donnait une motte de beurre je

                         la ferais couler en bronze

Si j'avais trois mains je ne saurais où

                         donner de la tête

Si les plumes s'envolaient si la neige fondait

                         si les regards se perdaient, je

                         leur mettrais du plomb dans l'aile

Si je marchais toujours tout droit devant

                         moi, au lieu de faire le tour du

                         globe j'irais jusqu'à Sirius et

                         au-delà

Si je mangeais trop de pommes de terre je 

                         les ferais germer sur mon cadavre

Si je sortais par la porte je rentrerais

                         par la fenêtre

Si j'avalais un sabre je demanderais

                         un grand bol de Rouge

Si j'avais une poignée de clous je les

                          enfoncerais dans ma main

                          gauche avec ma main 

                          droite et vice versa

 

Si je partais sans me retourner, je

                          me perdrais bientôt de vue.

 

Jean TARDIEU. L'accent grave et l'accent aigu.

 

ÂME DU LAC OC

 

galimatias

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

sis J- ici J

Publié le par dame du lac oc

sis J- ici J

 

J sis à Majorque.

 

Ci gît-Ici gît : " Major et Marjorie"

 

Deux mots de l'enfance à jamais disparus.

 

Major était majestueux et jobard.

Marjorie était marjolaine et jolie.

 

 

 

CHANSON : "Elle était si jolie" Eddy Crampes

 

 

 

 

Épitaphe sous forme de liste ( d'autres mots ayant subi le même sort):

 

Majesté

Majeur

Majeure

Majolique ou maïolique

Majorant

Majorat

Majoration

Majordome

Majorelle ( jardin de magie)

Majorer

Majorette

Majorité

Majorquin

Majuscule

Maracudja

Maharadjah

Mah-jong

 

 

 

Tous ces mots renferme " ma  j" ; c'est magique!

 

La liste n'est pas complète.

 

 

 

CHANSON : "A KIND OF Magie" QUEEN

 

 

Une saison à Majorque avec Chopin et George Sand.

 

 

DSCN1080

 

 

CHANSON : "Nocturne op 9 n°2 en mi bémol majeur" Arthur Rubinstein

 

 

Pour poursuivre l'aventure en littérature : "la femme de nos vies" de Didier van Cauwelaert.

 

ÂME DU LAC OC

sis J- ici J

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

trompe-l'oeil

Publié le par dame du lac oc

 

 

TROMPE-L OEIL

 

Des trompe l'oeil 

l'élan faon se rince

                           l'oeil

 

Des trompes toi mon prince

regarde mon oeil

                            en trompe-l'oeil

 

AME DU LAC OC

 

 020

 

 

 

 

 

 

021

 

Yann de paris "le trompe-l'oeil"

 

 

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

soleil espiègle

Publié le par dame du lac oc

soleil espiègle

 

SOLEIL ESPIÈGLE

 

 

Au pays du soleil levant la lueur matinale

l' horizon empourpre 

 

Le premier rayon touche la fleur immaculée

blanche, jolie, artificielle

 

Lumière bain  éphémère

Plaisir du matin sublimé

ÂME DU LAC OC

CHANSON : Ella "soleil ka lévé"

soleil espiègle

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

rangement

Publié le par dame du lac oc

rangement

 

 

RANGEMENT

 

A force de semer l'ordre dans le désordre

la récolte se joue sur un seul coup de dé

 

Capharnaüm et zizanie : cruelle discorde

nettoyage et ménage  : bonheur espéré

ÂME DU LAC OC

      Luciano Giorgi " rangement"

rangement

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

épouvantail

Publié le par dame du lac oc

épouvantail

 

 

Course en sac

 

Un sac, deux pieds, un sabot, une bataille,

Une échalotte,deux bottes,une course, une dalle,

Les orteils en éventail

Un épouvantail se fait la malle

 

ÂME DU LAC OC

 

      Explication de l'énumération :

 

l'épouvantail a pris ses cliques et ses claques.....

 

épouvantail

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

âme, arme, larme, alarme

Publié le par dame du lac oc

âme, arme, larme, alarme

 

Jeux de mots spécieux.

 

Quatre mots et les histoires affluent.

 

 

âme,arme,larme pour la première:

 

 

               âme en peine

Perdue

L'âme

sans arme

s'en va

en larmes

sur la barque

d'Hadès

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Point d'alarme pour la deuxième ; le jeu est caduc.

 

La lame de la faux est-elle bien affûtée?

Peut-être?

Peut être à l'affût de.................

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

larme, arme, lame, âme pour la troisième :

 

Une larme

est une arme

sans lame

qui désarme

l'âme

des aimants

ÂME DU LAC OC

 

 

Pour les curieux : lire ou relire Pablo NERUDA.

 

 

LARMES

Armée

Qu'avez-vous fait?

de l'âme

sans arme

 

Alarme

résonne encore

dans les larmes                  

du poète

ÂME DU LAC OC

 

                                                 

 

 

AU FIL DES MOTS :

Arme phonétique : EP

Arme sur la tête : DAMOCLES

Lame                  : Partie d'un couteau

Spécieux            : Qui est trompeur sous une apparence de vérité

 

 

 

Pour le plaisir :

 

"Après l'hiver" - Les Contemplations de Victor HUGO

                    " L'hiver fuit, saison d'alarmes,

                      Noir avril mystérieux

                     Où l'âpre sève des larmes

                    Coule, et du cœur  monte aux yeux

                    Ô douce désuétude

                   De souffrir et de pleurer! "

                _____________________________________

                Et mai sourit dans nos âmes

                Comme il sourit dans les cieux

 

             _______________________________________

 

                De petites voix nous disent :

                " les aimants sont les bénis!"

                                 VICTOR HUGO

 

                                             UNE LARME

Déposez une étoile

A la source des larmes,

Déposez une larme

Dans le ciel du regard,

Une larme, une étoile,

Et la beauté revient

Sur le printemps du monde,

Et le chant des bouvreuils

A la clarté des yeux.

               Gabriel AUDISIO

 

http://retouralarchipel.net/semal/Theatre/SplendeurMortMurieta.htm

âme, arme, larme, alarme

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

le poème bref

Publié le par dame du lac oc

le poème bref

 

Le poème bref est un texte de trois vers.

 

On assimile le poème bref au haïku .

Mais le haïku n'est qu'une des formes du poème bref.

 

Le haïku ou haïkaï est un poème classique japonais composé de trois vers ( 5,7,5 syllabes).

Issu de la tradition poétique japonaise de BASHO, poète du XVII, 

SHIKI ( 1867-1902) et KYOSHI ( 1874-1959) 

 

SHIKI

Faible clair de lune

de voler des pastèques

on se sent l'envie

 

KIOSHI

 

C'est la fin du jour

ce furent les mots d'un enfant

un soir d'automne

 

 

HAIKU

 

Textes de trois vers

Poèmes brefs à rêver

à penser tout court

 

HAIKAI

 

Le poème bref

Les "petits justes" d'ELUARD

BASHO je retiens

ÂME DU LAC OC

 

Marché d'épices

Senteurs étrangères

Etre quelqu'un d'autre

         Hanako Kimura

 

 

Nouvelle instant : faire vibrer une émotion.

                              Intériorité d’un personnage. Résonance infinie, traversée intérieure.

 

 

 

Haïku (effet proche ; mettre le doigt sur un presque rien, densité de l’écriture, caisse de résonance). A l’origine, résonance sur le  thème du Printemps.

Composition en 5 7 5 ; généralement trois vers.

 

 

 

                        Buron champêtre

            Les vaches paissent heureuses

                        Sur les monts Sancy

 

 

Ajout :

                        Burons bucoliques

            Campagnols diaboliques

                        Estives féériques

 

 

                                   Campagnol de sortie

                        Les mottes clairsemées dans la

                                   Tourbière qui renaît

 

Ajout :

                        Tourbière en bière

            Tout champ couchant

                        Tout veneur tout plein

 

 

 

            Lac gelé s’effrite

Eau limpide s’écarte

            Printemps déjà

                                  

                                   Montagne blanche

Vallons et prairies vertes

            Regain du Ra jaune

 

Arbres déplumés

            Bourgeons en éclosion

                        Nature toujours

 

ÂME DU LAC OC

 

le poème bref

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>