Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hellé André

Publié le par dame du lac oc

Hellé André

 

En jouant avec les dix mots de la francophonie 2013

j'ai découvert un grand artiste amoureux

des jouets

Pour ne rien cacher il s'agit d'André Hellé (1871-1945)

 

Le livret des 10 mots s'intitule:

   " Dis moi dix mots semés au loin"

A cette occasion j'ai placé les mots suivants dans un texte bref:

ATELIER

BOUQUET

CACHET

COUP DE FOUDRE

EQUIPE

PROTEGER

SAVOIR-FAIRE

UNIQUE

VIS-A-VIS

VOILA

ÂME DU LAC OC 

 

 SALTIMBANQUE

 

Je vis le jour dans un atelier de ferronnerie.

Je suis l'unique chanteur de l'équipe de

saltimbanques

Mon cachet a résisté

au temps

C'est tout le savoir-faire de mon 

grand grand papa Gepetto qui m'anime

encore et encore

Je joue

et les enfants ont aussi envie

de jouer

- Voilà le jouet qu'il me faut! répète invariablement l'enfant

émerveillé par le charme désopilant de ma ritournelle.

Je l'ai aperçu, mais

je reste caché

au milieu des autres jouets.

Si l'enfant approche

et me découvre

C'est le bouquet!

 

La vitre est mon rempart

Pour l'instant,

elle me protège

des coups de foudre.

 

C'est terrible!

Le coup de foudre.

 

Je suis circonspect vis-à-vis des enfants.

Tout beau tout nouveau!

 

Au début

ma mécanique fera merveille, mais

à la longue

ma mécanique tiendra-t-elle le coup.

 

Je vous le répète:

C'est terrible!

Le coup  de foudre.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

En supplément un acrostiche de jouets

 

JOUETS EN LICE

 

Joujoux d’André Hellé

Ocelot en osselets,

Une unique poupée en uniforme,

Eléphant vert en échec,

Transsibérien en transit, et

Soldats de plomb en soutien, stratégique !

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

Pour les nostalgiques:

Andersen " le vaillant soldat de plomb"

Paul Fournel " les petites filles respirent le même air que nous"

 

Haïku :

Cher André Hellé

Musée joue l'art de l'enfance

Printemps Petit Prince

   ÂME DU LAC OC

 

 

      " le jouet" Berthe Sylva

ÂME DU LAC OC

Hellé André

Publié dans enfantillages

Partager cet article
Repost0

ersatz de création

Publié le par dame du lac oc

ersatz de création

 

 

ERSATZ DE CREATION

 

Une histoire

Une musicalité

Une chute

Et vois

Par ici

La poésie

 

Il manque:

Des syllabes  et des rimes

Des rêves et des mots

Des émotions et des sensations

 

Et vois

Par là             même

Des poèmes

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Paul Valéry affirme que : " le premier vers est donné par les dieux".

Ce n'est pas de commencer un poème qui est difficile, mais bien de le poursuivre, et de l'achever.

 

L'ersatz n'a rien d'original

Il est intrinsèquement de moindre qualité

 

C'est pourquoi

Il vaut mieux suivre l'adage:

"Avoir affaire à Dieu  qu'à ses seins"

Une faute est pudiquement commise.

 

 

 

 

Création originale:

Une goutte au bout d'une feuille

Tombera tombera pas

Suspendue

Comme nos vies

Christian BULTING

 

 

Ersatz :

 

Fruits d' amour :

La banane

Tu aimes

La papaye

J'aime

La gourmandise

Vous aimez

ÂME DU LAC OC

 

 

 

 

Allons barguigner  au  zinc du coin pour écouter du Ferré Léo

Barguigner : sans hésiter

 

CHANSON : "Blues" Léo Ferré

 

 

DIVERTISSEMENT LITTÉRAIRE : 

«  J’aime j’aime  pas » de Roland Barthes

 

 

J’aime                                                                               Je n’aime pas

 

L’eau de la rivière Monsieur qui embrasse                   la rivière  Madame.   

       

Les pommes de terre.                                                    Allez savoir  pourquoi !

                                                                               

Le parfum des fleurs au lever du jour ;

 

les colibris n’ont  pas encore pris leur petit-déjeuner.    

 

    Marcher  seul dans la nuit et                                      entendre le bruit strident des bambous.

 

La mer au petit matin ;

 

j’ai l’impression d’être le seul            

  à profiter des crabes  « cé ma faute » et des vagues    

                                                                                            déferlantes et écumantes.

 

                                                                                          Revenir bredouille de la pêche. 

                                                      

Le doux vol d’un papillon « morpho ».

 

Je campe                                                                         Camper  dans le  bleu des rêves.

 

                                                                                       Entendre plein de   questions à ce sujet.

 

                                                                                         Ca      m’énerve.

 

ÂME DU LAC OC

ersatz de création

Publié dans poésie

Partager cet article
Repost0

vertige de KAW

Publié le par dame du lac oc

vertige de KAW

 

VERTIGE DE KAW

 

Flore veille   faune éveil

Caïman dans l'eau

Mirabilis                     ciel

Marais Kaw ras d'eau

 

ÂME DU LAC OC

 

Miles DAVIS

" Ascenseur pour l'échafaud" film d' Alfred HITCHCOCK ( Truculence de" iche Man Ban's")

Ce bonhomme pittoresque sait magnifiquement mettre dans l'ambiance.

- Accrochez-vous!

Il est déjà mort ..... mais on ne sait jamais....

Surtout si vous voyez des.............. OISEAUX

 

Si vous allez à KAW

Songez-y

lorsque vous apercevrez des    CORMORANS

 

ÂME DU LAC OC

 

 

vertige de KAW

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article
Repost0

hibou

Publié le par dame du lac oc

hibou

 

 

            

                                           LA GRAMMAIRE DES  HIBOUX

A l'école vont petits hiboux

En chemin ramassent  des x choux

En compagnie de x ripoux

La besace pleine de x bijoux

La sacoche pleine de x  cailloux

La valoche pleine de x  joujoux

Crapauhuant sur les genoux

cheveux au vent pleins de x poux

ÂME DU LAC OC

 

Ce poème qui permet de mieux retenir une règle de grammaire.
Ce procédé "mnémotechnique" ( en rapport avec la mémoire) était très courant ,jadis.

 

Le hibou hue ou ulule

Crapauhuant: mot inventé pour la circonstance

( refusé dans la cour des grands)

 

 

                     

La grammaire des hiboux est classée  X

 

POURQUOI?

 

Parce que la grand-mère est sous X

 

Clin d'œil malicieux à MOLIERE

" le hibou"

 

 

                                 

Pour le plaisir :

                                       LE HIBOU

Pour le hibou, jamais

Il n' est

De nuit noire.

Tout est affaire

De regard.

              Frédéric KIESEL

hibou

Publié dans dictionnaire

Partager cet article
Repost0

réveil hiboux

Publié le par dame du lac oc

réveil hiboux
 
 
Réveil hiboux
L'histoire pas très chouette
père hibou ; mère chouette
d'un petit hibou
blotti sous la couette
coucou le hibou
debout les hiboux!
 
 
ÂME DU LAC OC
 
 
"Un hibou c'est chouette" Jacques Fauny Lerendu
 
 
DIVERTISSEMENT LITTÉRAIRE :
 

Prévoir un dialogue outrancier et quelqu’un d’autre qui le remet à sa place

                        Forcer le trait  

 

 

Un réveil posé près de mon bureau résonne à une heure indue.

Les visiteurs s’en étonnent.

C’est le signal d’une bombe qui explose dans leur maison.

 

  • Allez pleurer vos proches.

 

Affolement et branle bas de combat.

 

La secrétaire, habitué par ces excentricités déclare :

 

  • Arrêtez vos vilenies.

 

Je dis ce que je veux et fais ce qui me passe par la tête.

 

ÂME DU LAC OC

réveil hiboux

Publié dans poésie

Partager cet article
Repost0

Mallarmé

Publié le par dame du lac oc

Mallarmé

 

 

Quelques poésies de Stéphane en art dèche.

 

BILLET

Pas les rafales à propos

De rien comme occuper la rue

Sujette au noir vol de chapeaux;

Mais une danseuse apparue

 

 

Tourbillon de mousseline ou

Fureur éparses en écumes

Que soulève par son genou

Celle même dont nous vécûmes

 

 

Pour tout, hormis lui, rebattu

Spirituelle, ivre, immobile

Foudroyer avec le tutu,

Sans se faire autrement de bile

 

 

Sinon rieur que puisse l'air

De sa jupe éventer Whistler.

 

 

 

La danseuse par excellence, célébrée par Mallarmé dans ses Ballets et maintes fois dessinée et peinte par Whistler.

 

RENOUVEAU

 

Le printemps maladif a chassé tristement

L'hiver, saison de l'art serein, l'hiver lucide,

Et, dans mon être à qui le sang morne préside

L'impuissance s'étire en un long bâillement

 

 

Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne

Qu'un cercle de fer serre ainsi qu'un vieux tombeau,

Et, triste, j'erre après un rêve vague et beau,

Par les champs où la sève immense se pavane

 

 

Puis je tombe énervé de parfums d'arbres, las,

Et creusant de ma face une fosse à mon rêve,

Mordant la terre chaude où poussent les lilas,

 

 

J'attends, en m'abîmant que mon ennui s'élève...

- Cependant l'Azur rit sur la haie et l'éveil

De tant d'oiseaux en fleur gazouillant au soleil.

ÂME DU LAC OC

 

 

Stéphane Mallarmé ( 1842 - 1898 )

utilise toujours au XIXe siècle la forme du sonnet, il n'hésite pas à bousculer et à jouer sur les analogies de sens ou de sonorités pour faire passer sa poésie ....

Indices :

- Unités syntaxiques : les quatrains et les tercets ensemble ;

- Rimes féminines et masculines sont utilisées en alternance ;

- Les tercets comportent des rimes embrassées ;

- Deux rimes plates concluent le poème.

 

ANGOISSE

Je ne viens pas ce soir vaincre ton corps, ô bête

En qui vont les péchés d'un peuple, ni creuser

Dans les cheveux impurs une triste tempête

Sous l'incurable ennui que verse mon baiser :

 

Je demande à ton lit le lourd sommeil sans songes

Planant sous les rideaux inconnus du remords,

Et que tu peux goûter après tes noirs mensonges,

Toi qui sur le néant en sais plus que les morts.

 

Car le Vice, rongeant ma native noblesse,

M'a comme toi marqué de sa stérilité,

Mais tandis que ton sein de pierre est habité

 

Par un coeur que la dent d'aucun crime ne blesse,

Je fuis, pâle, défait, hanté par mon linceul,

Ayant peur de mourir lorsque je couche seul.

ÂME DU LAC OC

Mallarmé

Publié dans poésie

Partager cet article
Repost0

mangrove

Publié le par dame du lac oc

mangrove

 

 

MANGLE      : mangrove, forêt littorale humide 

SAUMÂTRE : Amer

 

 

                            MANGROVE

La faune et la flore en éveil    

Les pieds dans l'eau

La tête au soleil

Qu'ont ces merveilles sur ce ras d'eau?

 

La mangrove

S'étiole en confettis d'îles

entre mer et terre

 

Dans l'eau saumâtre

des marées marâtres

La mangrove

S'accroche vaille que vaille

entre  marigots et racines

 

Bénédiction des chapelets d'îles

L'amante groove

et la mangrove

S'ébroue en doucine

entre maringouins et crabes

ÂME DU LAC OC

 

images-2013 0325

 

Extrait de Moi, laminaire.... d'Aimé Césaire:

 

                         Mangrove

Il n'est pas toujours bon de barboter dans le premier

                         marigot venu

Il n'est pas toujours bon de se vautrer dans la                                  torpeur des  mornes

Il n'est pas toujours bon de se perdre dans la                                  contemplation gnosélogique

au creux le plus fructueux des arbres                                                  généalogiques

( le risque étant de s'apercevoir que l'on s'est égaré au

                 plus mauvais carefour de l'évolution)

alors?

       Je ne suis pas homme à toujours chanter

                              Maré Maré

       le guerrrier qui meurt que nul ne voit tomber

        terre et eaux bave assez

             poitrail d'avril

             étrave

             cheval

 

 

 

images-2013 0258

 

CHANSON : " Les moustiques" Danielle René Corail - Ti Kréol-

 

--------------------------------------------------

 

C'est curieux!

                    Cette année le jour du poisson est un lundi

Pas une blague et rien dans le dos

ÂME DU LAC OC

 

 

4 M à la suite dans l'univers tropical

Mangouste : nom féminin ; Mammifère carnassier                                             qui dévore des reptiles.

Mangrove : nom féminin ; Forêt des régions                                                       côtières tropicales.

Mangue   : nom féminin ; Fruit comestible du                                                   manguier.

Manguier : nom masculin ; Arbres des régions                                                    tropicales.

 

ÂME DU LAC OC

 

 

Extraits poétiques:

Gérard DELISLE  (Guadeloupe, 1927 )

MANGOUSTE....

 

Mangouste elle

Glisse

Elle coule elle

Rouges feuillages

Entre deux herbes

             Entre mille tiges elle joue

                          Elle ronge

                                     Elle

Tue

Yeux rires minuscules perçant l'aurore musquée 

 

Gérard Delisle ( pseudonyme ?) Poète guadeloupéen, d'après la couverture de son unique recueil, Rhapsodie caraïbe, paru en 1960 chez Gallimard, est né à Basse-Terre en 1927, de père noir et de mère banche,

ÂME DU LAC OC 

mangrove

Publié dans dictionnaire

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2