Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

estampe et haïku

Publié le par dame du lac oc

estampe et haïku

 

 

L'estampe apparaît au XVIIe siècle au JAPON.

 

Produite en série grâce aux procédés de la xylographie(gravure sur bois),

 

elle place l'art à la portée des classes populaires.

 

 

                              Appelée "ukiyo-e"

 

                 ou littéralement, "image du monde flottant",

 

 

elle donne à voir les plaisirs éphémères de la vie.

 

 

 

                   estampe japon

 

dos nu geisha est hippon

 

                 l'art déco nippon

 

 

                    ÂME DU LAC OC

 

 

 

Le haïku, à la fois populaire et savant,

 

est une forme poétique traditionnelle japonaise.

 

 

Un petit poème de trois vers.

 

Sa rythmique de cinq,sept et cinq syllabes.

                      5   , 7     et  5

 

 

 

Traditionnellement classé par saison,

 

le haïku,

 

dit son maître BASHô (1644-1694),

 

c'est simplement ce qui arrive en tel lieu, à tel moment.

 

 

Il s'agit de "dire"

 

ce qui nous a interpellés,

 

ce qui, en une seconde, nous a "touchés"

 

de suggérer en quelques mots l'émotion qui fut la nôtre:

 

 

 

émerveillement,plaisir,étonnement,sourire,

 

 

mais aussi

 

 

chagrin,colère,honte,peur,solitude...

 

 

Par ces petits poèmes du quotidien,

 

chacun peut s'essayer,et les enfants du bon Dieu,

 

à retenir en trois petits vers,

 

avec humour,modestie et sensibilité

 

quelques instants de la vie qui passe.

 

 

 

                                              Un    vers ça va bien

 

trois vers bonjour les dégâts

 

                                                  l'art du haïku vient

 

                          ÂME DU LAC OC  

 

 

"Haiku' Jeff Peterson, Riley Lee

 ÂME DU LAC OC

estampe et haïku

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

dompter l'écriture

Publié le par dame du lac oc

dompter l'écriture

 

Il y a de quoi être circonspect en écriture.

 

 

 

Dompter l'écriture

 

                                                   est un parcours du combattant.

 

 

Marcher sur des oeufs

 

                                                      sans casser des coquilles.

 

C'est comme un éléphant

 

                                                    dans un magasin de porc   en   laine.

 

 

 

Le porc épique

 

                                                  se pique  de roses en trèfles.

 

 

Où est le trèfle à quatre feuilles?

 

                                                 L'orthographe est comme un intrus

 

ou comme une coquille

 

                                                                         vide. 

 

 

 

Faire une omelette

 

                                               sans caser les lettres.

 

Faire des acrobaties

 

                                               avec les lettres et les mots.

 

 

 

Où est JA MOT?

 

                                                     Maux mots

 

piège d'écriture.

 

 

 

                                    L'écriteau de la pensée

 

est parsemée de coquilles

 

 

                                                                            éparpillées.

 

 

 

Le chemin est semé d'embûches

 

                                                                 Le petit chaperon arrivera -t'elle?

 

                                                                 Le petit poucet arrivera-t'il?

 

 

jusqu'à   la

 

 

 

grammaire?

 

 

 

 

                                                                L'accent circonflexe 

 

                                                          et    l'accent        grave?

 

 

Première approche:

 

                                                     Ecrire

 

c'est transcrire

 

                                                       la violence

 

 

des maux

 

 

                                                          en mots

 

 

 

 

Rédiger

 

                                                          c'est écrire

 

des idées

 

 

                                                            en mots

 

 

parfois avec des

 

 

                                                  coquilles .

 

 

 

 

Sacré Charlemagne  et sacrée orthographe

 

 

 

J'ai été

 

Tu as été

 

Nous avons été

 

                                            jusqu'au  .....

 

quai

 

 

 

                                            coq  était

 

coquet    était

 

coquet  je suis

 

coquette  tu es

 

                                              coqs eh !  nous sommes

 

sans  compère  

 

ni poule 

 

ni poulette

 

 

                                                             et surtout

 

 

pas    sans  compère  renard .

 

 

                                                 C'est comme un loup ( compère  parfois)

 

dans la bergerie

 

 

 

 

C'est  faire une omelette                     sans poule

                                                                      cent oeufs

                                                                      sans sang

 

 

 

Oh! la belle coquille.

 

 

                                                           Bon sang

                                                     ou bon sens

 

ÂME DU LAC OC

 

 

Valentine Goby

Titre : « Qui touche à mon corps ; je te tue »

Extrait le tissage

Souvenir des tissus dans les maisons que l’on a habitées

 

          Magasin de grandes tantes

 

Dans le bourg d’une petite commune d'une île amoureuse des alizés, un magasin tenait lieu de bazar.

De gros ballots de tissus faisaient chaque année

La joie de femmes coquettes.

A chaque rentrée des classes,

C’était l’effervescence.

Chacune déroulait son ballot en demandant une longueur en fonction du nombre d’enfant que composait la famille.

Je me suis souvent demandé quel  était

 le génie de mes grandes tantes

Pour ravir ces couturières expertes.

ÂME DU LAC OC

 

dompter l'écriture

Publié dans littérature

Partager cet article

Repost0

école d’Éole

Publié le par dame du lac oc

école d’Éole

 

Air et vent

auvent à l'air

 

clairin  et clarinette

décollage de fer

 

pomme  et pommette

coupe on sert

 

pompet et pompette

couple d'enfer

 

trompe et trompette

souffle d'enfer

 

Paris- Dakar

sable infernal

 

pouf et pouffer

teuf teuf infernal

 

lâcher   vent

EOLE désobligeant

ÂME DU LAC OC

 

                                                 

 

AU FIL DES MOTS :

ÉOLE    : Faiseur de vent ; Dieu souffleur

école d’Éole

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

pagure

Publié le par dame du lac oc

pagure

 

Bernard -l'ermite

                         qui a la queue

en forme de corne.

 

Soldat  créole 

                    sans chemise

            sans pantalon

amateur des plages

 

 

                    Crustacé décapode

en ordre

 

                       qui protège son ventre mou

 

                       dans la coquille vide

 

                        d'un ventre au pied

 

en classe

 

                                             Ventriloque

 

                                              pas le moins du monde

 

 

                                             Voleur d'habitacle

 

 

 

                   assurément

 

 

 

 

Gentleman cambrioleur

 

                                                 sans vergogne

 

Squatteur sympathique

 

                                                    nullement patibulaire

 

 

 

Se planque dans la première coquille venue

 

                                                     pour un séjour temporaire

 

Il change de maison comme de chemise 

 

 

                                        Son vêtement  est le fruit du hasard

 

  ÂME DU LAC OC  

 

 

 

Pour plus d'infos: lire

 

 

"la parure" de MAUPASSANT extrait des contes de la bécasse

 

 

 

P.S : ça n'a rien à voir avec bernard ;

 

         seulement pour le plaisir  de dire    

 

    PAGURE

ÂME DU LAC OC

 

AU FIL DES MOTS :

 

Pagure : nom masculin

              Bernard-l'ermite

ÂME DU LAC OC

pagure

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

objet de pouvoir- pouvoir de l'objet

Publié le par dame du lac oc

objet de pouvoir- pouvoir de l'objet

 

L'emprise de l'objet est décrit par le philosophe et sociologue Jean BAUDRILLARD

 

Faire des choses inutiles

Faire des choses débiles

 

Tout est dans le design

 

Les applications intelligentes

Les robots d'Isaac ASIMOV

Les robots des japonais

 

Blue Berry

Black Berry

Blue tooth

 

Avoir le blues

des générations

réfractaires

à toutes ces choses

du quotidien

 

Le pouvoir de l'objet est aussi un objet de pouvoir

 

      ÂME DU LAC OC

EN GUISE DE CONCLUSION :

Trantor est la planète capitale de l'empire galactique dans les romans d'Isaac Asimov du cycle Fondation.

objet de pouvoir- pouvoir de l'objet

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

Charlot dans la charlotte

Publié le par dame du lac oc

Charlot dans la charlotte

 

 

 

Du pain béni

 

Du gâteau sur un plateau

 

les fans de Charlie

 

adorent les acrobaties

 

jouées avec facétie

 

 

 

Amoureux d'humour

 

et de bonne humeur

 

surtout à l'anglaise

 

ne pas filer dans la glaise

 

 

Regardez toujours,toujours

 

le saltimbanque

 

des temps modernes

 

C'est du nanan!

 

 

 

Sans te le charlot est anglais

 

sans thé le charlot est muet

 

Charlot est plus familier que charlotte

 

 

Délicieuse et facile

 

 

C'est du nanan!

 

ÂME DU LAC OC

 

Charlot dans la charlotte

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

alligator

Publié le par dame du lac oc

alligator

 

 

Comme un lézard qui se dore,

Comme un morceau de bois mort,

Comme un bateau dans le port,

 

Entre rosée et aurore

Un alligator dort.

 

  Extrait de l'atelier de poésie de Pierre CORAN et Pascal LEMAITRE.

 

Caïman

Crocodile

Alligator est un nom vernaculaire et scientifique.

 

                        ALY 

Dans le port d'ALY

Il y a un alli

qui, sans l'or,

sent LISE

 

Dans le rêve DALI

Il y a ALI

qui, sans lit,

s'endort.

ÂME DU LAC OC

 

                                                 LES CROCODILES

Ils en ont de la chance, les crocodiles, ils ne vont jamais chez le dentiste!

Chacune de leurs dents peut repousser jusqu'à 50 fois!

Il faut se méfier de ces reptiles, car ils sont très rapides!

Ils existent depuis 230 millions d'années et ils ont à peine changé depuis!

Ils ne vivent pas que dans l'eau, car ils en sortent aussi pour se reposer et prendre des bains de soleil sur la terre ferme!

Ces grands lézards préfèrent l'eau douce des rivières et des lacs!

Certains sont sur le bord du NIL!

ÂME DU LAC OC

 

Quiz - Découvre le monde animal-

 

1) Combien de fois peuvent repousser les dents des crocodiles?

 

2) Quelle est la particularité de la "peau" du crocodile?

 

 

Extrait de:

 

ALY : port inconnu et disparu

Oeuvre de Salvador  DALI

 

"L'Avare " de MOLIÈRE

 

CHANSON :" Dans le port d'Amsterdam"  Jacques BREL

link

 

Réponse au quiz

1) Jusqu'à 50 fois

2) C'est une carapace blindée

 

                                                             ODILE

Odile rêve au bord de l'île,

Lorsqu'un crocodile surgit.

Odile a peur du crocodile

Et, lui évitant un "ci-gît",

Le crocodile croque Odile

 

Caï raconte ce roman,

Mais sans doute Caï l'invente.

Odile alors serait vivante,

Et, dans ce cas-là, Caï ment.

 

Un autre ami d'Odile, Alligue,

Pour faire croire à cette mort,

Se démène, paye et intrigue.

D'aucuns disent qu'Alligue a tort.

          Jean COCTEAU

 

 

AU FIL DES MOTS :

ALLIGATOR : Cousin du crocodile

ÂME DU LAC OC 

alligator

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

perle enfantine

Publié le par dame du lac oc

perle enfantine

 

Un enfant de 6 ans arrive en retard en classe.

Pour la leçon de calcul, le maître a écrit au tableau:

 

Le canari a ......... pattes

et le chat en a...............

 

Invité à compléter la phrase, le retardataire note:

 

Le canari a mal aux pattes

et le chat en a de la peine

 

 

"L'imagination est plus importante que le savoir "

                                       Albert EINSTEIN

 

 

Dénichée dans l'atelier de poésie de Pierre CORAN  et Pascale LEMAÎTRE

 

 

A vos plumes.........

 

ÂME DU LAC OC

perle enfantine

Publié dans enfantillages

Partager cet article

Repost0

boomerang

Publié le par dame du lac oc

boomerang

 

 

 

" Jeter un oeil" est une expression assez courante.

Si vous centrez cette expression sur un mot (superflu)

vous élargissez le champ du poème.

 

En six vers et un titre(réfléchi!)

tout est dit:

 

BOOMERANG

 

j'ai jeté un oeil

dans le dictionnaire

au mot"superflu"

j'ai jeté un oeil

dans le dictionnaire

il me l'a rendu

 

ÂME DU LAC OC

 

Bien placés, bien choisis

quelques mots font une

poésie

les mots, il suffit qu'on

les aime pour écrire

un poème

                                       Raymond QUENEAU

 

Extrait de l'atelier de poésie de Pierre CORAN et Pascal LEMAÎTRE

 

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

atelier de poésie

Publié le par dame du lac oc

atelier de poésie

 

 

Quelques exercices pour écrire la poésie.

 

Pour commencer une citation de GOETHE

 

On devrait,au moins

chaque jour,

écouter une petite chanson,

lire un bon poème,

voir un beau tableau,

émettre quelques paroles raisonnables.

 

Extrait du livre de PIERRE CORAN et PASCAL LEMAITRE

 

 

Après cette entrée en matière, lancez-vous.

 

POEME A SUIVRE:

Selon l'imaginaire de chacune et chacun (galanterie  du vers ),

le poème à suivre prend des directions différentes.

 

POEME MYSTERE:

Dire l'invisible

Créer un mystère dont la chute esquisse la solution plus qu'elle ne la révèle.

Le lecteur peut ainsi s'en imprégner.

 

DE L'IDEE AU POEME

La poésie, c'est de la réflexion

et du beau langage

                                                      SALIHA

Une "expression"

On dit lors d'une pluie battante qu'"il pleut des cordes".

Apartir du mot "cordes"

et plus particulièrement, à une variété d'entre-elles,

ce qui donne dans un premier temps

Il a plu sur la ville

des cordes à danser

 

Deuxième temps:

 

et les gens ont dansé

 

Préférence du probable à l'improbable

car une trouvaille se germe sans encore l'avoir écrite,

la chute du poème

 

Dans un troisième temps:

 

lors des sergents de ville

les ont fait circuler

ils n'ont pas circulé

 

Dans le même temps, place ladite chute,

un jeu de mots plutôt ambigu

qui colle à l'ensemble:

 

sur la ville,en cadence,

il pleut des contredanses

 

Reste à trouver un titre qui n'explique pas le poème:

 

liesse citadine

 

ÂME DU LAC OC

 

 

atelier de poésie

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0