dis poète l'enfance

Publié le par dame du lac oc

dis poète l'enfance

 

 

 

 Dix sur dix ; et tous les enfants sont contents.

 

Dix poètes pour dix récitations sans hésitation :

 

Maurice Fombeure

Jean Marcenac

Pierre Albert Birot

Paul Jean Toulet

René De Obaldia

Tchicaya U Tam'si

Pierre Seghers

Federico Garcia Lorca

Gerard De Nerval

Paul Eluard

 

ÂME DU LAC OC

 

 

 

Faire une plongée dans la mémoire et faire les 5 premières photos de vie.

En faire une description ou décrire en voyant la photo.

 

Plan :

 

  1. La naissance à la maternité
  2. Le baptême
  3. Le bain
  4. Le repas
  5. La séparation

 

 

  1. Bébé joufflu au regard scrutateur cherchant des yeux familiers. Environnement aseptisé. L’image fait la part belle à ce nouveau venu.

 

  1. La famille réunie pour un sacrement crucial.

         Père, mère, oncle, tante et qui

         au milieu de ce beau monde.

 

  1. Des mains s’affairent sur ce corps d’enfant du désir.

       La bassine est pleine, les membres gigotent. Le bébé est heureux.

       Il n’a pas oublié l’élément dans lequel il a trempé très longtemps.

 

 

CONSIGNE : JACQUES ROUBAUD

                         FRANCOIS BON

Texte comme une surface.

Mots comme une occupation de l’espace.

 

    1. outils manteau
    2. refus de la majuscule
    3. répétition
    4. rapport entre l’instant et la photo.

 

ROUBAUD : Autre approche de la photo.

 

 

 

  1. Assis sur une chaise haute, le bébé est dans un                                 carcan.

      Les bras en l’air montre                                           une impatience.

      Le plat inaccessible sur la table attire le regard du                            gourmand.

      Le bavoir est maculé des trésors déjà capturés.

      Les mains s’étirent vers l’objectif                                                      alimentaire.

                                                                                                                  G

                                                                                                                  A

 

 

 

  1. Seul dans le                                                                parc,

      les jouets                                                                    n’ont plus d’intérêts.

      La solitude pèse dans un                                  silence

                                                           absolu.

      Les bras tendus vers le                              photographe qui  a

      un drôle de                                                                 jouet.

      Les doigts agrippés aux               barreaux.

 

ÂME DU LAC OC

 

Au fil des mots :

 

crucial  : tout à fait décisif

 

ÂME DU LAC OC 

dis poète l'enfance

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article