Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Centon

Publié le par dame du lac oc

Centon

 

Un centon est un habit d'arlequin.

 

En exemple ce texte fait de fragments empruntés :

 

AUTOMNE - HIVER

 

Le bas passage du soleil aux mois d'hiver

Sous le souffle de l'automne

Les violons monotones

Verse l'averse d'automne

Sur les volubilis.

 

Entretenu d'un vent de glace

Ecume pluie tête clamée battements d'eau pluie

Et le vent frais pour la saison

Entre deux classes de vent

Entêté vers en bas!

Jour Jeux  de printemps

Une seule flaque

Retient le couchant

L'écume fuit. Et nous taisant

Sur sa face, ce souffle de beauté défigurée

La parfaite douceur est, au loin, figurée

Miroir de l'hiver, de l'âge.

ÂME DU LAC OC

 

 

AU FIL DES MOTS :

 

ARLEQUIN : Bouffon italien

ÂME DU LAC OC

Centon

Publié dans poésie

Partager cet article

Repost0

Trône

Publié le par dame du lac oc

Trône

 

 

Siège majestueux où tombent les merveilles.

 

 

Assis sur le trône

Le roi  chie

Qu'est donc cette incurie?

Une anagramme scatologique du trône.( étron-noter-notre-ténor-trône)

ÂME DU LAC OC

 

 

Autre version:

Assis sur le trône

Majesté  chie

Incurie moulée

Une anagramme crotte ( cotret - crotte)

Belle scatologie

ÂME DU LAC OC

 

 

Version acrostiche ( en double)

 

Tôt ou tard, bientôt

Roi ou reine à voir

Outre manche k o

Nonsense et Whitman

Et puis, le puits; crotte

ÂME DU LAC OC

 

Etrange majesté

Trône en haut dégoût

Restes du bavoir

Où tombe tout de go

Nourriture en grain

ÂME DU LAC OC

Trône

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

Les sens en folie

Publié le par dame du lac oc

Les sens en folie

 

Quand je vois les cheveux

des aînés, en duel, se battre

Je redoute, en vain, l'heurt des aveux

Que j'ai peine à combattre

Et pourtant ma vue, sans cesse, s'estompe

 

Quand j'entends les clameurs

de l'oiseau, au loin, clamser

Je redoute, en vain, le mahleur des rumeurs

Que j'ai peine à ruminer

Et pourtant mon ouïe, sans cesse, s'éloigne

 

Quand je touche les fleurs

des jardins,en bouquet, à entretenir

Je redoute, en vain, l'humeur des voleurs

Que j'ai peine à contenir

Et pourtant ma main, sans cesse, s' emballe

 

Quand je hume les senteurs

des dames, en rose, s'évaporer

Je m'enivre, en vain, des effluves de planteur

Que j'ai peine à instiller

Et pourtant mon odorat, sans cesse, s'effrite

 

Quand je savoure les recettes

des chefs, au café, blanc manger

Je redoute, en vain, la note des assiettes

Que j'ai peine à ranger

Et pourtant mon goût, sans cesse, s'émousse

 

Quand reverrais-je le sixième?

Des sens, un seul à préserver

Je me dirige, en vain, vers le septième

Que j'aime à conserver

Et enfin le bonheur, tout proche, s'émoustille.

ÂME DU LAC OC

 

Au fil de l'inspiration:

Film " Vol au dessus d'un nid de coucou"

Fable de la Fontaine " Le laboureur et ses enfants"

Muse inconnue qui dit "Vole au vent"

Le Cid de Pierre Corneille: " ô rage! ô désespoir! ô vieillesse ennemie!

                                             N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie?"

RABELAIS François " Gargantua"

OISEAU : quasiment toutes les voyelles et une consonne

Les petits meurtres d'Agatha Christie " Témoin muet"

Kathryn Stockett  "La couleur des sentiments"

Joachim Du Bellay ( 1522-1560) " Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage"

 

Au fil des mots : 

AVEU : Quête de Maigret

CLAMSER : Mourir 

DUEL : Combat d'honneur

EFFLUVE : Émanation qui s' exhale d'un corps ; 

                    Odeur ;

                    Parfum

ENNEMIE : Rivale

EN VAIN : Inutilement

HEURT : Désaccord

ÂME DU LAC OC

Les sens en folie

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

Iphigénie

Publié le par dame du lac oc

Iphigénie

 

C'est l'histoire époustouflante d'une fille aînée sacrifiée sur l'autel d'une déesse par Calchas le devin.

 

Ah! Achille ce héros

Ah! mon enfant ce martyre

Ah! mon amour ce dilemme

Ah! Aulis ce port sans vent

Ah! Calchas ce devin

Ah! Artémis cette colère

Ah! mon calvaire ce sacrifice

Ah! Aulis ce port sans vent

Ah! Calchas ce couteau

Ah! Artémis cette biche

Ah! mon enfant ce sanctuaire de Tauride

Ah! Aulis ce port sans vent

Ah! mes étrangers cette statue

Ah! ma fuite cette immortelle

Ah! mon amour cette île Blanche

Ah! destin cruelle tragédie

AME DU LAC OC

 

Documentation:

Racine Jean

" Petits Classiques LAROUSSE"

 

Personnages:

Achille

Calchas

Artémis

ÂME DU LAC OC

Iphigénie

Publié dans mythologie grecque

Partager cet article

Repost0

le fol abécédaire

Publié le par dame du lac oc

le fol abécédaire

 

Définition de cruciverbiste: Fou devant voyelle, autrefois.

Bol

Col

Dol

Lol

Mol

Sol

Vol

Le fou à l'ancienne joue avec les consonnes:

Le fol artichaut sans coeur dans un bol.

Le fol envol des cols-verts dans les cols blancs.

Le fol imbroglio des dupes dans un dol.

Le fol oubli des oranges dans le sous- sol.

Le fol univers d'un hurluberlu dans un vol.

ÂME DU LAC OC

 

Autres variantes:

Le fol amour dans un mol oreiller

Le geai, dans la geôle, jase sur un air de jazz

ÂME DU LAC OC

le fol abécédaire

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

Morne

Publié le par dame du lac oc

Morne

 

 

L' aventure dans les mornes

 

Dans les invisibles

Dénivellations des mornes

Les marrons aux âmes mornes

Fuient comme des dingos imprévisibles

 

 

La colline est de cendre

Sans vie aucune,

Oublie l'habitation tendre

Et revis sans fortune

 

 

Comme des lucioles

Brillent les ti-cases

Des nanars à case

Parmi les fioles

 

 

La colline est de cendre

Sans vie aucune,

Oublie l' habitation tendre

Et revis sans fortune

 

 

Morne rouge

Et vous, Morne-des-Esses, et vous, Gros-morne

Par ces lieux mythiques et mornes

Quoi donc vous bouge?

 

 

Dans les invisibles

Dénivellations des mornes

Les marrons aux âmes mornes

Fuient comme des dingos imprévisibles

ÂME DU LAC OC

 

                                       

Documentation:

 

" Connaissance des mornes" Aimé Césaire

" L'hiver dans la plaine" Paul Verlaine

ÂME DU LAC OC

 

                                  

Lexique:

Morne: nom masculin ; Colline isolée aux Antilles

Morne : adjectif ; Empreint d'une sombre tristesse

Citation de Victor HUGO : " Waterloo, Waterloo, Waterloo morne plaine"

 

                                                  

 

Liste des mornes aux Antilles:

Morne vert

Morne Pichevin

Morne à l'eau

ÂME DU LAC OC

Morne

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

Fauve

Publié le par dame du lac oc

Fauve

 

 

Expression fauve

Impression fosse

Expression mauve

Imprime, imprime

Exprime, exprime

Les sombres sombreros des ombres dans les couleurs des fauves

Impression fossé

Expression sauvé

Imprime, imprime

Exprime, exprime

Les rousses roustes de RÂ dans les couleurs des fauves

Intérieur faune

Extérieur fauve

Imprime, imprime

Exprime, exprime

Les rudes griffures de Griffon dans les couleurs des fauves

ÂME DU LAC OC

 

 

Documentation:

L'art au début du XXème siècle - Le Fauvisme

- L' Expressionnisme

- L' Impressionnisme

Philosophie : Friedrich Nietzsche ( 1844- 1900)

Citation : " Qu'importe mon ombre! Qu'elle me coure après! Moi- je me sauve d'elle" dans " Zarathoustra"

Poésie: Paul Verlaine " Impression fausse"

Film : " Intouchable"

 

 

 

LEXIQUE:

Griffon : nom masculin, Mythologie : Lion ailé à bec et à serres d' aigle

Sombrero : Chapeau des mexicains

ÂME DU LAC OC

Fauve

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0

Ah! l' ami Carême

Publié le par dame du lac oc

Ah! l' ami Carême

 

             

A la mi-carême je bois du petit-lait dans la jatte du chat

A la mi-carême les mots de Maurice entretiennent le mystère

A la mi-carême j'écris des lais pour des reines à Maurice

Ah! l'ami Carême reclus en poésie pour le bonheur des enfants

Ah! l'ami Carême qui chante en complaintes le mystère tragique de la vie

A l'ami Carême j'écris sous les taies : les yeux du chat en morceaux de soleil

ÂME DU LAC OC

 

                                     

 

DOCUMENTATION:

"Le chat et le soleil" de Maurice Carême

 

Maurice Carême ( 1899 - 1978) Pour se consacrer exclusivement à l'écriture poétique, Maurice Carême abandonna le métier d'instituteur en Belgique en 1942.

De l'ami Carême à la mi-carême:

 

Etre poète

 

A qui rêve d'être poète

Dieu donne un tranquille visage,

Des mains patientes et sages,

Une pensée si inquiète,

Si humble en son repli sur soi

Qu'elle comprend l'âme des bêtes

Et un coeur sans bornes, sans âge,

Où, comme en des grottes profondes,

Toutes les douleurs se répandent.

Maurice Carême

 

REPLI : Recul stratégique

ÂME DU LAC OC

Ah! l' ami Carême

Publié dans pensée en liberté

Partager cet article

Repost0

CHANT DE VIE

Publié le par dame du lac oc

CHANT DE VIE

 

 

V rouge dans une enveloppe VENUS d'ailleurs

I jaune dans une étoile SOLEIL d'ici

E bleu dans une galaxie B 487 de là-bas

ÂME DU LAC OC

 

 

Envie de vie en vit à l'envi : ivre de vie la cousine

Le petit Prince vit sur une autre planète, l'astéroïde B 612

Qui vivra sur l'exo planète KEPLER-452b

 

 

DOCUMENTATION:

"Le petit prince" de Saint Exupéry et le film

Actualités de juillet 2015

 

ENVI :Avec rivalité ( à l'envi)

ÂME DU LAC OC

CHANT DE VIE

Publié dans philo et méditation

Partager cet article

Repost0

sire conflexe

Publié le par dame du lac oc

sire conflexe

 

 

A la fin tu es las de ce monde imposé

Boiteux ô chapeau Panama l'accent des boîtes porte ce couvercle

Tu en as assez de cette tache sur le bleu d'une tâche sans relâche

Ici même les délices ont l'air d'être imposées

Le bonheur seul est resté tout pâle le bonheur

Est resté drôle comme les âpretés des amours enfantines

Seul en retraite tu n'es pas servi ô Prolétaire

Le retraité le plus cupide c'est vous avec votre chapeau doré

Et toi que les deniers manquent la colère te retient

De réclamer ton dû et de lever le couvercle

Tu lis les quotidiens les hebdos les mensuels qui chantent

avec et sans chapeau

Voilà la manne du chapeau et pour les formes il y a la toile

Il y a les richesses à tire-larigot pleines d'astuces mnémo-

techniques

Portrait des circonflexes et mil orgues enjôleuses

J'ai vu ce couvercle désuet près de la rue Zabyme tombé dans l'abîme

Âme et cote du viellard y est le fêtard

Les a e i o u du poète y chante avec et sans chapeau

Oui ou eia y couvre

Le couvercle par cinq chapeau y repose

Un siphon croûteux y souffle sans répit

Les derniers rêves des croulants et des autres sans fêlure

Les signes les accents à la façon des fêlés s'enchevêtrent

J'aime la grâce de ce couvercle

Situé sur l'enfanteau des voyelles et des âges au faîte des pentes montantes et descendantes

 

ÂME DU LAC OC

 

 

                                               

Documentation:

Guillaume Apollinaire, extrait de "Zone" , in Alcools. Poésie Gallimard

Capital M6 du 26 juillet 2015 au sujet de la confection des chapeau PANAMA

ÂME DU LAC OC

sire conflexe

Publié dans dictionnaire

Partager cet article

Repost0