Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Milan de Milo

Je me souviens de temps anciens.

 

 

                UNE CHAÎNE "AVION"

 

Il y a déjà  des  décennies de cela, une chaîne "Avion" atterrit en Martinique sans bruit ni trompette.

Peu à peu, j'entends des chuchotements dans le service où je travaille puis dans les transports en commun puis un peu partout.

Je décide  donc de tendre l'oreille.

En voilà justement l'occasion.

Tout près de moi se forme un petit groupe qui discute avec vivacité.

L'un d'eux, qui semble-t-il, mène le débat, donne les informations et s'efforce de convaincre les plus crédules.

 

De quoi s'agit-il?

Ce n'est quand même pas un complot ourdi contre l'Etat!!

Je m'approche donc, toute ouïe.

Le sujet tourne autour de la chaîne à sous "Avion".

Inutile de donner les détails du fonctionnement de cette stratégie spéculative 

- grosso modo, il n'y a qu'à s'inscrire sur une liste moyennant une mise de 5 000 F

qui vous rapporte 40 000 F en peu de temps selon la célérité avec laquelle la chaîne marche.

Pour ma part je reste sceptique, persuadé que c'est quelque chose qui ne tiendra pas la route.

Surprise, je me rends compte que de jour en jour cette affaire prend une ampleur vertigineuse et que les gens se trouvent entraînés dans une spirale de fascination.

Par-ci par là, j'apprends qu'il y  en a qui touchent cette belle cagnotte.

Des réunions d'amis s'organisent dans certaines maisons avec une fréquence étourdissante.

Les amateurs de football ne vont plus voir leur match.

Pénurie de clients au cinéma, à quelque spectacle que ce soit, ainsi qu'aux autres manifestations  sportives ou musicales.

En revanche les gens s'entassent dans les banques pour y faire des prélèvements.

La population d'un bout de l'île à l'autre ne s'intéresse à rien d'autre qu'au gain escompté par cette chaîne magique.

Les conversations à ce sujet, sont incontournables et ne tarissent pas.

Par exemple quelqu'un est arrivé dit-on dans l'espace d'une journée, à toucher le magot

- ragot peut être - 

Des employés demandent même à leur patron des avances sur salaire.

J' aperçois aussi des multitudes de groupes qui se tiennent auprès des libres services peu fréquentés alors.

Toute la route de Didier aux environs de la Préfecture est bondée et la circulation se fait péniblement.

C'est pour ainsi dire la ruée vers la fortune, tous veulent faire partie d(une liste.

 

Mais attention,

il se produit un effet pervers qui amène certains arnaqueurs à établir des listes fictives.

 

Peu à peu chez certains, c'est la désillusion qui se manifeste par des mines dépitées 

ou par des paroles telles que : Je me suis fait pigeonner; Je reste le dindon de la farce ; 

On ne m(y prendra plus.

 

Au bout d'un mois les autorités s'inquiètent et demandent à la radio la cessation de ces

manoeuvres illégales et frauduleuses sous peine de poursuites et de sanctions sévères.

Alors là, c'est la consternation générale.

Quelques-uns, un peu plus chanceux que les autres furent remboursés in extremis de leurs

mises par les participants prudents ou honnêtes.

 

Et c'est ainsi que le train de vie normal reprit peu à peu le dessus..

 

MILO

 

DOCUMENTATION:

 

Université des Antilles et de la Guyane

Université du temps libre - Atelier d'écriture octobre 1999/ mai 2000

Milan de Milo
Tag(s) : #enfantillages

Partager cet article

Repost 0